Connect with us

Divertissement

Cameroun/ Un gendarme dans de sales draps après avoir imité la signature de Paul Biya

Published

on

Un homme qui était en service à la sécurité présidentielle, a eu la sale idée de se faire passer pour le Chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, en imitant sa signature.

Depuis 2017, un gendarme a été déféré à la prison de Kondengui, à Yaoundé. Il a été condamné à 4 ans de prison pour faux et usage de faux parce qu’il a imité la signature du président Paul Biya. Il recourait à cette falsification de signature pour mener des actions frauduleuses.

Selon le journal Kalara, un journal spécialisé dans les affaires politico-judiciaires, ce gendarme se faisait passer pour le chef de l’Etat afin d’avoir la facilité d’arnaquer de pauvres citoyens. Toujours selon le média, le gendarme promettait de hauts postes aux fonctionnaires mais toujours en passant par la fraude.

Cameroun/ Un gendarme dans de sales draps après avoir imité la signature de Paul Biya

L’affaire revenait à l’audience de cession spéciale du 29 septembre 2021 pour l’ouverture des débats. Le 1er octobre 2017, le directeur de la sécurité présidentielle avait mis à la disposition du service central de recherches judiciaires M. Bessala Jean Bosco, le gendarme. Il avait en sa possession plusieurs documents qui comprenaient des signatures et cachets contrefaits ainsi que des décisions prétendument signées par le chef de l’État.

L’affaire a été reportée au 22 octobre 2021.

Lire aussi: Côte d’Ivoire/ Une dame met fin à ses jours face au chantage d’un « Brouteur »

Advertisement

Divertissement

Mobile Money : Wave tisse sa toile en Côte d’Ivoire avec Orabank

Published

on

Wave continue de gravir des échelons en Côte d’Ivoire. Après avoir damé le pion à ses concurrents dans le domaine de mobile money, la société américaine vient de nouer un important partenariat avec une banque de la place, Orabank.

Wave, distributeur de la monnaie électronique d’Orabank Côte d’Ivoire

L’incursion sur le marché de mobile money de Wave a totalement bouleversé la stratosphère du transfert d’argent par mobile en Côte d’Ivoire. Le petit Pingouin bleu est venu avec des tarifs défiant toute concurrence. Les dépôts et retraits sont gratuits, seulement 1% du montant transféré pour les transferts et le paiement de factures se fait sans frais.

Cette nouvelle tarification révolutionnaire a aussitôt entrainé la ruée des consommateurs ivoiriens vers ce nouvel arrivant. Orange, MTN et Moov, maisons de téléphonie opérant depuis près de trois décennies en Côte d’Ivoire, ont dû revoir leurs offres afin de conserver une clientèle qui a pour la plupart migré vers la Star-up américaine.

Et, loin de s’arrêter en si bon chemin, Wave vient de frapper un autre grand coup commercial en Côte d’Ivoire. Le mercredi 17 novembre 2021, Bruno Bélinga, DG de Wave, et Sylvie Bassanté, DGA d’Orabank, ont en effet procédé à la signature d’un partenariat portant distribution de la monnaie électronique émise par Orabank CI à travers la fourniture des Services Wave à la clientèle.

« Avec cette signature de partenariat, nous serons les distributeurs de la monnaie électronique d’Orabank Côte d’Ivoire », a indiqué le patron de Wave Côte d’Ivoire, qui s’est par ailleurs réjoui de la signature de ce partenariat avec cette institution bancaire. De son côté, Orabank Côte d’Ivoire qui milite pour une véritable inclusion financière vient de trouver chaussure à ses pieds.

À en croire Abidjan.net, la DGA de Orabank fait à juste titre savoir que ce partenariat est motivé par l’adéquation entre les ambitions des deux structures, et représente une nouvelle opportunité pour Orabank de contribuer à améliorer le bien-être des populations, digitaliser les offres et services proposés et à renforcer la proportion de la population pouvant accéder à des produits et services financiers.

Continue Reading

Divertissement

Sénégal: A 70 ans, elle totalise 51 ans d’expérience dans la prostitution

Published

on

Continue Reading

Divertissement

Davido récolte plus de 50 millions de Naira en une heure à travers des dons de ses fans

Published

on

Davido a été surpris lui-même de récolter autant d’argent en quelques minutes. Il a lancé un défi à ses fans et ceux-ci ont massivement répondu. Voici les détails.

C’est via son compte Twitter que Davido a augmenter des millions dans son compte bancaire. Comme les blagues ooh mes people! L’artiste a twitté: « Si vous savez que je vous ai donné une chanson à succès… envoyez-moi de l’argent… una know una selfs oo ». Un petit défi pour ses fans. Si vous avez déjà dansé ou aimé une de ses chansons, envoyez-lui seulement les ronds. Il a ajouté son numéro de compte « David Adeleke, numéro de compte bancaire Wema : 0123044967.».

Massah, c’était juste comme un raz-de-marrée. En 10 minutes Davido avait déjà 07 millions de Naira. Il faisait la mise à jour toute la journée pour prouver que l’affaire évoluait bien. Et en une heure de temps, 53 millions de Naira. Un véritable exploit de l’auteur de « Ayé ». Il a surement décidé de tenter l’expérience pour prouver au monde entier la force de sa fan-base.

Au Cameroun, les stars même étaient étonnés de l’affaire. Voici alors le grand Jacky Kingue qui a lancé le challenge via sa page Facebook: « Si une de mes chansons t’a déjà donné le sourire fais moi un OM à ce numéro +237 6 53 09 68 66. DAVIDOCHALLENGE » a-t-il écrit. Mais à travers les commentaires, les fans ont dit qu’ils aiment bien ses chansons mais les poches vides chauffent. Ils vont quand même le « suliver » jusqu’au ciel pour son travail en tant qu’artiste. Mais sinon, notre the voice Jacky Kingue avait déjà atteint 5.000 Frs CFA. Et vous, mes people, vous pouvez envoyez les dos à quelle star camerounaise ?

Continue Reading

Á La Une