Connect with us

Business

Au Cameroun, les handicapés au cœur de la culture de poivre et du sport

Published

on

Au Cameroun, la fondation Handisport David Smétanine soutient l’insertion et éducation de personnes en situation de handicap. Son objectif est de créer un cadre d’épanouissement pour les personnes à mobilité réduite, en passant par un accès au handisport, et la formation.

La fondation a été crée par un handisportif multimédaillé, notamment des Jeux Paralympiques, David Smétanine, qui veut à travers son projet agricole, à la fois faciliter l’insertion professionnelle et socio-économique des personnes en situation de handicap. Mais aussi, leur fournir une éducation par le sport.

« On avait déjà une idée qui était valorisante et viable. Après ce sont les choses qui s’organisent au fur et à mesure. On met les structures les unes après les autres, on essaie de constituer un projet qui soit bien structuré, bien organisé, construire notre dossier, avoir un tableau de bord général avec toutes les forces et faiblesses du projet, une matrice qui met en avant la chronologie du projet, du stade d’initiation à la finalisation du produit », explique-t-il.

Lire Aussi  Roger Milla très remonté, crache ses vérités : ‘’ L’Occident n’a jamais aimé que les joueurs africains gagnent le Ballon d’Or”

Premier produit d’Afrique subsaharienne, le poivre blanc fait la fierté de la petite ville de Penja au Cameroun. En effet, ce condiment cultivé sur un sol volcanique est sollicité à l’international du fait de son arôme particulier. Chaque année, en moyenne 300 tonnes sont produites.

Le projet porté par David Smétanine est non seulement bénéfique pour le développement de la filière, mais aussi pour les personnes handicapées, très souvent discriminées dans les milieux académiques et professionnels.

A lire aussi : La Fondation Tony Elumelu et l’UE s’allient pour l’autonomisation économique des femmes africaines

Advertisement

Á La Une