Connect with us

Business

Irene Sama transforme du soja nutritif pour les nourrissons

Published

on

Le Cameroun a un climat favorable à la culture du soja. Le pays importe encore pour près de 15 milliards de graines de soja chaque année. La seule région de l’extrême-nord a produit plus de 30 tonnes, au profit de 16 000 cultivateurs. Pour mieux organiser la filière au profit des producteurs et entrepreneurs locaux, le pays soutient les projets de transformation du soja.

Irene Sama a sauté sur cette occasion en proposant une game alimentaire très solide à base de soja sous la marque Rivoli SoyRend Foods. Son entreprise de d’agro-industrie, s’est spécialisée dans la transformation du soja en lait, yaourt et autres produits laitiers commercialisés sous la marque Rivoli Soy.

Irene Sama, la fondatrice, a expliqué s’être lancée dans la transformation du soja après avoir constaté les difficultés de son enfant en bas-âge, à passer du lait maternel aux aliments solides. « Cela m’a fait penser à la possibilité d’obtenir un aliment semi-solide et sain, qui serait suffisamment nutritif pour le nourrisson. J’ai réalisé que le soja était l’une des graines les plus disponibles au Cameroun, et que cela serait idéal », explique-t-elle.

Lire Aussi  Dortmund : Très mauvaise nouvelle pour Erling Haaland

Destinés particulièrement aux enfants de plus de 6 mois, les produits riches en protéines, fer, zinc et calcium, sont conçus pour lutter contre de nombreuses maladies comme l’anémie, la fragilité osseuse ou encore le rachitisme. Ils sont présentés comme bio et organiques.

Son apport va non seulement permettre d’enrichir l’offre laitière nationale, mais aussi, éradiquer au problème de malnutrition chez les enfants. Si la transformation du soja était au départ un projet personnel, Irene Sama a réussi à en faire un commerce bénéfique pour les communautés.

A lire aussi : Ange Kanonga, de l’huile de tournesol pour tous les congolais

Advertisement

Á La Une