Connect with us

People

Delphine Jubillar « ne faisait plus attention » à Cédric : un ami de son mari balance…

Published

on

Les tensions étaient vives entre Cédric et Delphine Jubillar avant la nuit du 15 au 16 décembre 2020 au cours de laquelle l’infirmière a mystérieusement disparu. Un ami de Cédric révèle la grande détresse psychologique du peintre-plaquiste qui semblait être dans une profonde dépression à cause de leur divorce…

Interviewé par La Dépêche, un ami proche du couple Jubillar a confié toute la détresse de Cédric quelques mois avant la disparition de Delphine dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020. Alors en instance de divorce et résolue à refaire sa vie avec son amant, l’infirmière ne montrait plus aucun signe d’intérêt à Cédric et était résolue à le quitter. Il explique : « Il s’est senti délaissé par Delphine que j’ai connue. Quand je vois l’état de leur maison, à moitié finie, elle reflète ce sentiment d’abandon ressenti par Cédric, quelques mois avant la disparition de Delphine. Il ne se rasait plus, se laissait aller… Il n’était pas bien dans sa peau. Je l’ai vu amaigri, il n’avait plus envie de faire des efforts. Cédric se sentait seul.« 

Lire Aussi  Maeva Ghennam : en froid contre Booba, elle le tacle publiquement

Considéré comme le principal suspect dans cette affaire et incarcéré depuis le mois de juin 2021 à la prison de Seysses près de Toulouse, le peintre-plaquiste a-t-il pu commettre un crime passionnel ? Très autoritaire avec ses enfants et parfois nerveux avec Delphine, il aurait d’ailleurs proféré des menaces de mort à l’encontre de Delphine auprès de sa mère Nadine. « J’en ai marre, je vais la tuer, je vais l’enterrer, personne ne la retrouvera. » avait-il ainsi déclaré. Pour se défendre, Cédric avait ensuite confié lors de son interrogatoire du 18 juin 2021 que ce n’était que des « mots jetés en l’air » selon Le Parisien.

De son côté, l’ami de Cédric confirme que ces propos ne reflétaient pas, selon lui, les réelles intentions du peintre-plaquiste envers l’infirmière, qu’ils ne veulent « pas dire grand-chose« , mais qu’ils témoignent plutôt de sa grande détresse psychologique. « Ce sont les gens qui souffrent qui finissent par proférer ce type de mots. Il devait être très malheureux de cette situation, de voir que Delphine, qui était entourée, ne faisait plus attention à lui. »

Lire Aussi  Eric Zemmour candidat : Il affiche son nouveau look pour son meeting sous tension

L’intégralité du témoignage de l’ami de Cédric Jubillar est à retrouver sur La Dépêche.fr.

Cédric Jubillar reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu’au jugement définitif de cette affaire.

Á La Une