Connect with us

Divertissement

Khadim Bâ, entrepreneur sénégalais iconoclaste

Published

on

Khadim Bâ est un homme d’affaires sénégalais. Déjà à 23 ans, il était déjà directeur général adjoint de Carrefour automobiles, une des plus grandes entreprises du Sénégal.

Il étudie l’administration des affaires à Paris avant de s’envoler pour HEC Montréal, où il obtient un bachelor, là aussi dans l’administration des entreprises, spécialisé dans le management des activités liées aux hydrocarbures. Dans le même temps, il intègre le service achat de la Sosetra, la société sénégalaise de transformation puis collabore au sein de la BMW AG Bank avant d’épouser la carrière éphémère d’audit et réviseur comptable.

C’est donc en 2005, à 23 ans, que son père le nomme directeur général adjoint de Carrefour automobiles. La nomination fait un peu jaser, en raison des égards attribués par le paternel pour un profil aussi jeune mais il ne s’agit pas forcément d’une usurpation : le jeune Bâ ne fait pas de la figuration à son poste et mène de véritables projets qui aident son entreprise à se développer.

Lire Aussi  Stars : le monde s’en souviendra encore très longtemps, cette vidéo des retrouvailles entre Samuel Et’o et Ronaldinho au Qatar émeut la toile

C’est ainsi qu’il fait ses armes, chaperonné jusqu’en 2010 par Amadou Bâ. Cette année-là, il rachète avec l’aide de son père la société Locafrique spécialisée dans le financement des entreprises dans la zone Afrique de l’Ouest. Leasing, crédit-bail… Locafrique, qui reste sous le giron de Carrefour automobiles en tant que filiale, intervient auprès des agriculteurs et des entreprises locales.

Khadim Bâ, armé d’un excellent savoir-faire managérial, parvient à remettre à flot les activités de sa nouvelle entreprise. Nommé directeur général de Locafrique, il réussit à se bâtir un empire financier conséquent, apportant son soutien à de nombreux projets dans un contexte dynamique.

Réputé intransigeant en affaires, entrepreneur visionnaire et formidable meneur d’hommes, Khadim Bâ possède une ambition sans limite. Vouant sa vie au Sénégal et plus généralement au développement du continent africain, ce père de quatre enfants soigne aussi les apparences en affichant son philanthropisme. En 2020, dans le but de lutter contre la pandémie de Covid-19, c’est un chèque de 10 millions de francs CFA qu’il signe lors du téléthon organisé par GFM.

Lire Aussi  Ikéa va verser un total de 110 millions d’euros de primes Covid-19 à ses salariés !

A lire aussi : Samuel Fosso : De l’autoportrait pour représenter les archives africaines

Advertisement

Á La Une