Connect with us

Divertissement

Togo : Les journalistes Ferdinand Ayité et Joël Egah libérés

Published

on

Les directeurs de publication des journaux L’Alternative et Fraternité, Ferdinand Ayité et Joël Egah sont provisoirement libérés et mis sous contrôle judiciaire.

La nouvelle serait confirmée par leur avocat Me Elom Kpade ce vendredi 31 décembre 2021.

Mis aux arrêts depuis le 10 décembre, ces deux journalistes ont été par la suite transférés vers la prison civile de Lomé.

Les charges retenues contre eux sont « outrage à l’autorité » et « propagation de propos mensongers sur les réseaux sociaux ».

Jusqu’au vendredi 24 décembre après-midi, Ferdinand Ayité et Joël Egah étaient détenus par la BRI, la Brigade de recherche et d’investigation.

Ils ont été arrêtés pour avoir fait outrage à deux ministres du gouvernement (le ministre de la Justice et celui du Commerce) lors d’une émission diffusée sur YouTube.

Lire Aussi  Alassane Ouattara-Gilbert Kafana : Voici comment tout a commencé

Advertisement

Á La Une