Connect with us

Divertissement

Ouattara Watts, l’art de la peinture en mouvement

Published

on

Né en 1957 à Abidjan, en Côte d’Ivoire, Ouattara Watts a compris dès l’enfance qu’il souhaitait devenir peintre lorsque, fasciné par la religion poro, à laquelle il est initié. Il y découvre ce qu’il appelle « la peinture en mouvement ».

Ouattara Watts dans son exposition à New York

Puisant dans ses origines et ses expériences cosmopolites, l’artiste a élaboré ces dernières décennies une pratique mêlant intimement la musique et la peinture, composant ses œuvres sur la base d’une spiritualité héritée des rituels magiques et d’une philosophie animiste liant l’homme et la nature. 

Il est surtout connu par la particularité de ses tableaux qui sont sûrement l’œuvre achevée d’une technique personnelle. « Je peins avec des brosses, des pinceaux, mais beaucoup avec la main, j’aplanis avec mes deux mains nues, j’aime ce contact avec la matière, la peinture, et j’y vais avec mon corps, par des mouvements circulaires empruntés à l’architecture soudanaise du temps où l’argile mélangée avec du beurre de karité a permis à des maisons de tenir debout sur plusieurs générations », explique t’il.

Lire Aussi  DJ Arafat : les incroyables records du Daïshi enfin dévoilés ; aucun artiste ivoirien n’arrive à le détrôner
Tableau d’art de Ouattar Watts

En 1988, Ouattara Watts quitte la France pour s’installer à New York, où il vit et travaille donc depuis désormais trente ans. Ouattara Watts doit rapidement se faire un nom et une place à la force de son seul talent.

Aujourd’hui réputé comme détenteur d’une technique propre et lauréat des prix Huffel, Africa 2020 ou blank mode de LV, Watts est un roi de la peinture.

Ouattar watts, dans un musée où sont exposées ses œuvres

Lire aussi : Khadim Bâ, entrepreneur sénégalais iconoclaste

Advertisement

Á La Une