Connect with us

Divertissement

El-Hadji Diouf, Drogba… les grands joueurs qui n’ont jamais remporté la CAN

Published

on

Au moment d’entamer cette Coupe d’Afrique des Nations 2022, les plus grands joueurs du monde comme l’Égyptien Mohamed Salah ou le Sénégalais Sadio Mané rêvent de remporter un titre avec leur pays et d’embellir leur palmarès. Surtout, ils éviteraient de rejoindre la liste des grands joueurs africains ayant échoué à remporter la compétition. En voici les principaux.

George Weah (Liberia)

Le seul Ballon d’Or africain de l’histoire n’est pas monté sur le toit de l’Afrique. George Weah a connu une magnifique carrière en club notamment au PSG et à l’AC Milan mais celle en sélection avec son pays, le Liberia, n’a pas été autant couronné de succès. Malgré tout son talent, Weah est bien seul au sein du collectif libérien. 

Toutefois, il parvient pour la première fois à qualifier son pays pour la phase finale de la CAN en 1996 et 2002. Les parcours s’arrêteront à chaque fois au premier tour. Déjà très impliqué politiquement, l’avant-centre perd parfois son énergie dans des combats qui vont plus loin que le football mais a tout de même inscrit 17 buts en 74 sélections. Après avoir échoué à faire rayonner son pays mondialement par le football, il tente désormais de le faire comme président depuis 2018.

Didier Drogba (Côte d’Ivoire)

Didier Drogba a tout gagné en club mais il lui restera un regret sur sa carrière : ne pas avoir remporté de titres avec la Côte d’Ivoire. L’attaquant n’est pourtant pas passé loin. En 2006 et 2012, il est finaliste de la Coupe d’Afrique des Nations mais échoue par deux fois face à l’Égypte et la Zambie. Face aux Zambiens justement, il loupe un penalty en seconde période qui doit encore le hanter alors que la rencontre s’est terminée aux tirs au but. Drogba prit sa retraite internationale en 2014 après 106 sélections et 65 réalisations ce qui en fait le meilleur buteur de l’histoire des Éléphants. L’année suivante, la Côte d’Ivoire remportera sa première CAN. Sans Drogba.

Lire Aussi  Julien Bert trompé par Hilona alors qu’ils étaient secrètement ensemble ?

Salif Keïta (Mali)

Salif Keita est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football africain et surtout l’un des premiers à avoir réellement marqué les esprits en Europe. Dans son pays, celui qui est issu d’une famille de onze enfants, est très tôt sorti de l’anonymat par ses performances en clubs notamment au Real Bamako. 

Le lien s’est cependant rompu lorsque Keita a quitté clandestinement le pays pour aller faire un essai à Saint-Etienne où il deviendra plus tard une légende. Le premier Ballon d’Or africain de l’histoire lui est attribué en 1970 et lui a permis de redevenir un symbole. Malheureusement, il lui manque un titre pour le consacrer totalement. La CAN 1972 aurait pu l’être, mais le Mali échoue en finale contre le Congo-Brazzaville alors que Keita s’était blessé au cours de la compétition.

Lire Aussi  Chelsea : Un accord signé pour le rachat du club

Mustapha Dahleb (Algérie)

Celui qui a été élu Fennec du siècle en 2001 reste une icône en Algérie. Mustapha Dahleb, qui a joué dix ans au PSG, a évolué avec la sélection algérienne de 1971 à 1983 mais n’est jamais parvenu à offrir la première CAN à son pays. Son meilleur résultat reste une quatrième place en 1982 et une défaite face au Ghana en demi-finale puis contre la Zambie lors de la petite finale. Leurs trois succès en autant de rencontres en phase de poules avaient pourtant fait naître des espoirs. 

Le milieu offensif peut surtout garder en travers de la gorge le Mondial en Espagne la même année où son pays a été éliminé en poule lors du match de la honte entre l’Allemagne et l’Autriche, où les deux équipes s’étaient entendues sur le résultat pour se qualifier. Avec l’équipe d’Algérie, il totalise 20 sélections et 6 buts.

Lire Aussi  Le président Joe Biden adresse un message à la communauté LGBTQ

El-Hadji Diouf (Sénégal)

El-Hadji Diouf n’est pas qu’une personnalité haute en couleur. Le Sénégalais, double Ballon d’Or africain en 2001 et 2002, a réalisé de grandes prestations avec le Sénégal, notamment au début de sa carrière, sans toutefois parvenir à soulever un trophée. En 2002, il est pourtant élu meilleur joueur de la CAN après la défaite des siens en finale face au Cameroun. La même année, il réalise une Coupe du monde de haut vol en parvenant en quart de finale et en battant notamment la France. 

La suite est en revanche plus indigeste avec une élimination en quart de la CAN 2004 face à la Tunisie, celle de 2006 en demi-finale contre la Côte d’Ivoire dans une édition où il n’a pas marqué puis enfin une élimination au 1er tour en 2008. Malgré tout, le fantasque attaquant aura inscrit 21 buts en 69 sélections. Ils n’ont pas non plus remporté de CAN : Emmanuel Adebayor (Togo), Michael Essien (Ghana), Frédéric Kanouté (Mali)Nwankwo Kanu (Nigéria)Seydou Keïta (Mali)

Advertisement

Á La Une