Connect with us

Divertissement

La présidente tanzanienne Samia Suluhu Hassan en position délicate

Published

on

L’annonce d’un remaniement ministériel avec à la clé le limogeage de plusieurs ministres-clés du gouvernement a été faite par la présidente après la démission du chef du Parlement.

A l’origine de la démission du chef du Parlement Job Ndugai, les emprunts « excessifs » de la Tanzanie à l’étranger. Pour la présidente Samia Suluhu Hassan, cette critique est une tentative de salir son image.

Le renvoi de trois ministres importants à la suite des critiques à l’endroit de la cheffe de l’État, Samia Suluhu Hassan, met à nu les divisions au sein du puissant parti au pouvoir, le Chama Cha Mapinduzi.

Lire Aussi  Jonathann Daval transformé : cette perte de poids absolument colossale en prison
Advertisement

Á La Une