Connect with us

Divertissement

Obligée d’accoucher dans ses toilettes, une invité de l’émission « Ça commence aujourd’hui » raconte comment elle a appris son déni de grossesse

Published

on

Faustine Bollaert

L’émotion était au rendez-vous dans l’émission « Ça commence aujourd’hui » sur France 2. Lundi 10 janvier 2022, une invitée de Faustine Bollaert s’est confiée sur le plateau de la célèbre émission concernant son accouchement. Alors qu’elle était âgée de 20 ans, la jeune femme a découvert sa grossesse le jour de l’arrivée du bébé. À l’époque, elle ne savait pas qu’elle attendait un enfant. Un soir, la jeune femme a commencé à avoir des maux de ventre. C’est à ce moment-là qu’elle a appris la terrible nouvelle. « On était au bord de la piscine le 13 juin, et en fait j’ai commencé à avoir des douleurs au ventre comme des règles et pour moi c’était normal (…) mais j’ai commencé à avoir des grosses douleurs alors j’ai pris des médicaments vers 1h du matin mais ça ne passait pas et les douleurs s’intensifaient », raconte Zoé.

Inquiète, cette dernière prendra tout de même la décision d’appeler l’hôpital. Sans aucune aide, elle s’est vue dans l’obligation d’accoucher dans les toilettes. « Quand je perds les eaux je comprends que j’ai un bébé dans le ventre parce que je vois la tête sortir », poursuit l’invité de Faustine Bollaert avant d’ajouter : « J’ai eu le temps de la couvrir mais je ne savais combien de temps j’avais, je sentais du sang couler ». Pour Nathacha Espié « c’est un énorme traumatisme. »  L’experte de l’émission enchaîne : « Et puis il y a la douleur physique, le choc psychologique aussi ». De son côté, Zoé affirme que la naissance de son enfant était un véritable soulagement. La raison ? Cette dernière savait enfin pourquoi elle était en souffrance. « C’est dur de devenir maman si soudainement mais le devenir jeune c’est bien parce qu’on peut plus profiter, voir ses petits-enfants ». Une expérience difficile qui a apporté de nombreuses joies.

Lire Aussi  CAN 2021 : Le Sénégal l'emporte avec difficulté devant le Zimbabwe

Advertisement

Á La Une