Connect with us

Divertissement

Togo / Ministre Yark : “Pour 2022, nous allons amener les passagers à porter le casque”

Published

on

L’obligation du port de casque ne s’appliquera plus seulement aux conducteurs des engins à deux roues. La mesure sera exigée également pour les passagers.

C’est ce qu’indique le ministre en charge de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame au regard du bilan alarmant des décès liés aux accidents de la route en 2021.

“Pour 2022, nous allons essayer d’amener les passagers à porter le casque. Il s’agit de la sécurité de la vie des concitoyens”, a indiqué le ministre.

En 2021, plus de 600 victimes ont été dénombrées sur les routes togolaises, selon les premiers bilans effectués par les services du ministère de la Sécurité et de la Protection civile.

C’est nettement plus qu’en 2020, où 556 morts ont été répertoriés.

Les raisons sont nombreuses et restent les mêmes, a énuméré Yark Damehame : imprudence, conduite en état d’ébriété, non maîtrise du code de la route, surcharge, excès de vitesse, entre autres.

Lire Aussi  Elisabeth II malade : Voici pourquoi la reine d’Angleterre ne quitte pas son trône

“Il y a un véritable problème”, a-t-il insisté, avant de préciser que les principaux concernés sont les véhicules à deux roues.

Dans ce sens, les actions déjà entreprises au cours des dernières années seront intensifiées, notamment la relance du permis de conduire catégorie A, la poursuite de la sensibilisation, ou encore la répression.

Pour rappel, au cours de la période des fêtes de fin d’année, près de 250 accidents de la circulation ont été recensés, faisant 05 décès et 260 blessés, selon des chiffres fournis par le corps des sapeurs-pompiers.

Advertisement

Á La Une