Connect with us

Divertissement

Axel Bauer dans une colère noire : furieux, le chanteur tente de détruire le plateau de Michel Drucker…

Published

on

En mai prochain, Axel Bauer sortira son neuvième album studio baptisé « Radio Londres ». Pour faire patienter ses fans en beauté, le chanteur de 60 ans vient de dévoiler un single intitulé « Ici Londres ». Dans un autre titre nommé « C’est Malin », l’artiste évoque une tumeur. « La nouvelle est tombée ce matin, le froid gagne un peu du terrain, j’aurais pu l’éviter, c’est malin. La nouvelle est tombée ce matin, les larmes ont coulé sur tes mains, y a ce corps étranger, c’est malin. Jusqu’ici invincible, et pourtant… » peut-on entendre. « Si tu l’as, tu meurs, c’est malin, tue-la, tu meurs, c’est malin. Si tu l’as, tu meurs, c’est malin, tue-la, tu meurs, ou je meurs de chagrin » ajoute-t-il.

Dans les colonnes du Parisien, le chanteur de 60 ans explique qu’il parle bien de lui en ce qui concerne ce cancer. « Il y a un caractère autobiographique, mais je n’ai pas eu à subir de traitement . Ce qui m’intéresse, c’est de raconter le moment où ta vie bascule, quand tu reçois une nouvelle aussi perturbante qui te montre que tu n’es pas invincible, qui te place face à un vrai choix de survie, de résistance là aussi. C’est un message d’espoir. Ce n’est pas la première fois que je vois le camion passer tout près. Mais j’ai la conviction depuis longtemps qu’il faut faire de la mort ta meilleure alliée. »

Lire Aussi  Ronaldo 2è, Just Fontaine 4è… voici les 5 meilleurs buteurs de l’histoire de la Coupe du monde

Invité sur le plateau de l’émission « C à vous » ce mardi 11 janvier 2022 pour assurer la promotion de son nouvel opus, Axel Bauer est revenu sur le début de sa carrière de chanteur. L’occasion pour lui d’évoquer son passage dans l’émission « Champs-Elysées » présentée par Michel Drucker en 1984, sur TF1. Au cours du programme, Axel Bauer avait alors tenté de détruire sa guitare en direct, pour finaliser sa prestation très rock’n’roll : « J’avais la rage, j’étais dans une colère noire » a-t-il expliqué à Anne-Elisabeth Lemoine. « C’était une de mes premières télés. Il faut dire que Michel Drucker représentait l’establishment pour moi, je voulais détruire son plateau mais je n’avais pas calculé que son plateau était en plexiglas. Donc la guitare rebondissait ! » a-t-il ajouté. 

Aliénor de la Fontaine  

Lire Aussi  ‘Brutal et irréel’ : les derniers jours des frères Bogdanoff racontés par l’ex-épouse d’Igor
Advertisement

Á La Une