Connect with us

Divertissement

Côte d’Ivoire / Laurent Gbagbo, frappé par un deuil, suspend les activités de son parti

Published

on

Laurent Gbagbo et son parti devaient animer une conférence de presse aujourd’hui pour donner la position du PPA-CI sur la situation au Mali. Contre toute attente, cette rencontre a été annulée à la dernière minute. La raison: le président du PPA-CI est en deuil. Il vient de perdre un ami et collaborateur de première heure.

Laurent Gbagbo est frappé par le décès brutal du Dr Kodjo Richard, un ex-membre du FPI et dernièrement membre du Conseil Stratégique du PPA-CI. Gbagbo, surpris et affligé par ce deuil inattendu, met les activités de son parti en veilleuse. Pendant trois jours, le PPA-CI portera le deuil et ne fera aucune activité en rapport avec la politique. C’est ce que décide Laurent Gbagbo dans l’immédiat.

D’ailleurs, la conférence de presse que les hommes de Gbagbo devait tenir n’aura plus lieu. Le porte-parole du parti, Justin Koné Katinan ne fera plus face à la presse. Dans la nuit d’hier, il a transmis la position du PPA-CI aux différents médias qui devaient être présents. Pour Laurent Gbagbo, c’est une perte énorme que ce décès du Dr Kodjo Richard. L’homme faisait parti de cette task force autour de Gbagbo qui effectuait des missions délicates.

Lire Aussi  Voici 6 activités secondaires que vous pouvez lancer sans quitter votre emploi à temps plein
Côte d'Ivoire / Laurent Gbagbo, frappé par un deuil, suspend les activités de son parti
Feu Dr Kodjo Richard

Le Dr Kodjo Richard était une personne très écoutée de Laurent Gbagbo. L’ex-président ivoirien va par la suite le nommer Ambassadeur dans deux pays frontaliers de la Côte d’Ivoire. Avant la chute de Gbagbo, le Dr Kodjo Richard est en poste au Ghana, puis au Burkina Faso. Il est en poste dans ce pays jusqu’au fameux 11 avril 2011. Gbagbo renversé, le Dr Kodjo Richard perd évidemment son poste. Il revient en Côte d’Ivoire et participe à la lutte pour le retour de son ami. Il épaule Miaka Ouretto en tant que Secrétaire Général du FPI à l’époque.

Lire aussi: Sanctions contre le Mali: Macron se réjouit et félicite la CEDEAO

Advertisement

Á La Une