Connect with us

Divertissement

Covid-19 : Les militaires américains basés au Japon, jugés responsable de la propagation du variant Omicron dans l’Archipel

Published

on

La propagation du variant Omicron au Japon ravive les débats sur le statut spécial dont bénéficient les militaires américains stationnés dans l’Archipel.

Jugés en partie responsables de la nouvelle vague, ces militaires ont accepté, avec r*tard et après de multiples requêtes du gouvernement nippon, de restreindre, à partir du lundi 10 janvier et « pendant deux semaines », leurs activités « non-essentielles » hors des bases.

Ils ont aussi réinstauré le port du masque obligatoire en extérieur et les tests pour le personnel arrivant de l’étranger.

Le ministre des affaires étrangères japonaisYoshimasa Hayashi, avait auparavant « insisté pour un renforcement des mesures de prévention » et le porte-parole du gouvernement, Hirokazu Matsuno, avait fait part de ses « fortes préoccupations » sur la situation dans les bases, alors que le Japon vit une résurgence des contaminations à l’échelle nationale, 6 436 cas de Covid-19 le 10 janvier, contre 574 le 1er janvier.

Lire Aussi  Adebayor : « C’est là que j’ai joué mes premiers matchs… »

L’armée américaine est soupçonnée de contribuer au rebond de l’épidémie dans le pays, car l’essentiel des cas vient d’Okinawa (sud).

Ce petit archipel abrite plus de 60 % des 50 000 GI du Japon. Les premières contaminations de la dernière vague auraient été détectées fin décembre sur la base américaine de Camp Hansen.

Le 8 janvier, Okinawa enregistrait 1 759 cas en une journée, un record depuis le début de la pandémie, dans cette préfecture de plus de 1 million d’habitants, qui n’inclut pas les cas des bases américaines, qui s’élevait à 547 le même jour.

Le gouverneur, Denny Tamaki, partisan de la réduction des forces américaines dans son département, a fait part de sa « colère » face à la « hausse alarmante » des contaminations.

Avec Le Monde

Lire Aussi  « Entre Emma Lohoues et moi qui…», cette sortie de … sur la star enflamme la toile, le internautes perplexes

Advertisement

Á La Une