Connect with us

Divertissement

Ingrid Chauvin en difficulté à cause de son fils Tom, elle s’exprime sur Instagram

Published

on

Ingrid Chauvin

Depuis quelques semaines, le nombre de cas de contamination au virus de la Covid-19 a explosé en France. Et personne n’est malheureusement épargné… A l’image de la France, le cast de la série « Demain nous appartient » est victime d’une énorme vague de contaminations, de telle sorte que le tournage est pour l’instant interrompu.

Nous avons ainsi appris que plusieurs personnages phares tels qu’Adher incarné par Adrien Gabeulet, Lizzi jouée par Juliette Mabilat ou encore Noor incarnée par Sahelle de Figueiredo ont tous été testés positifs et sont donc confinés chez eux, loin de leurs collègues. De son côté, Ingrid Chauvin qui campe aussi l’un des personnages phares du programme, n’a pas contracté le virus pour le moment. Malgré tout, la comédienne de 48 ans est bloquée à son domicile et c’est à cause de son fils Tom qu’elle ne peut pas quitter sa maison.

Lire Aussi  Michou : son couple avec Elsa Bois se confirme à nouveau

Ingrid Chauvin en difficulté à cause de son fils Tom
« Quatrième jour confiné avec Tom. Vous aussi vous êtes confrontés à cette problématique avec vos enfants ? » a-t-elle lancé sur Instagram. Face à la montée des cas de Covid, plusieurs écoles sont en effet obligées de renvoyer les enfants positifs au Covid, chez eux, afin d’éviter les contaminations. « C’est la période compliquée avec les petits. On fait l’école à la maison, on se débrouille comme on peut, et en même temps, ce sont des moments qu’on a la chance de pouvoir partager avec nos enfants et qui sont précieux » a ainsi expliqué l’actrice.

« Je me fais coacher par la maîtresse tous les jours pour les devoirs. C’est sympa ! » a ajouté Ingrid Chauvin qui, fraîchement divorcée, peut heureusement compter sur le soutien de son nouveau compagnon, le photographe Philippe Warrin.

Lire Aussi  Propos de Macron sur les non-vaccinés : une plainte déposée par un maire

Aliénor de la Fontaine

Advertisement

Á La Une