Connect with us

Divertissement

CAN 2021: Voici ce qui est arrivé à l’arbitre de Tunisie-Mali pour qu’il siffle deux fois la fin du match

Published

on

Il est l’homme de ce début de compétition. Le Zambien Janny sikazwé a fait le tour des réseaux sociaux. Et pour cause ses multiples erreurs lors de la rencontre Tunisie-Mali (0-1) lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021).

L’arbitre Zambien Janny Sikazwé est devenu tristement célèbre depuis hier. On retiendra qu’il aura sifflé deux fois la fin du match. Opposés à la Tunisie, les aigles du Mali ont certes remporté la victoire mais la célébration a été tronquée par les erreurs manifestes de cet arbitre zambien. « Incompétent », « amateur » selon certains spécialistes.

A la fin de la rencontre un recours a été amorcé par les Tunisiens qui ont accusé l’arbitre d’avoir volé leur fin de match et éventuellement l’égalisation qu’il recherchait. Le patron de ce dernier a réagi : «  Janny Sikazwé a été victime d’une insolation et a été transporté à l’hôpital après le match, il a eu une sorte de perte de mémoire » témoigne-t-il.

Lire Aussi  Guinée : Mamady Doumbouya ne veut pas d’envoyé spécial de la CEDEAO

Essam Abdel-Fatah, qui s’est exprimé dans le média égyptien Kora Plus affrime que le Zambien aurait été emmené directement à l’hôpital à la fin de la rencontre afin d’y subir une batterie de tests.

lire aussi: CAN 2021: Patrice Baumelle confiant malgré le gros problème de son effectif

Une justification qui n’apaisera certes pas les Tunisiens, mais qui permet de comprendre un peu mieux ces décisions pour le moins surprenantes. Le patron des arbitres en Afrique poursuit : «  La Tunisie a déposé une réserve technique demandant à ce que le match soit rejoué, comme cela est possible lorsqu’une équipe se retrouve affectée par une erreur réglementaire d’un arbitre. Mais la Tunisie peut aussi faire face à une sanction et à une défaite par forfait, pour ne pas être revenue disputer les ultimes minutes de la rencontre sous la direction du 4e arbitre. Quand une erreur de chrono se produit, les minutes manquantes doivent être rejouées. Pas l’intégralité de la rencontre. J’ai connu ce scénario aux Pays-Bas il y a quelques années », a ajouté le patron des arbitres.

Lire Aussi  "Tu étais le moins moche du lot" : les internautes outrés par l'odieux comportement de Nathalie dans l'Amour est dans le pré

Advertisement

Á La Une