Connect with us

Divertissement

Festica : show hot et flow vivo à Abobo

Published

on

Pour sa 11e édition, le Festival culturel et des arts d’Abobo (Festica) a offert un programme riche et varié les 29, 30 et 31 décembre 2021 au complexe sportif. Avec, entre autres, des prestations d’artistes débutants à qui l’on avait donné une lucarne d’expression. Bien sûr, il y avait des noms comme Nash, Lago Paulin, Lato Crespino et bien d’autres qui ont occupé la scène le 30 décembre. Ce même jour, le rap était à l’honneur avec plusieurs artistes soutenus par leurs chefs de file dont Kpatago et Rageman. Et l’Ivoiro-italo-suisse KT-Gorique a séduit le public avec son show et son flow vivo.

Le spectacle de clôture, c’était le vendredi 31 décembre, dernier jour de ce grand rendez-vous artistique et dernier jour de l’année. Une fête en famille que les habitants du vieux quartier du nord d’Abidjan ont vécu en chantant et en dansant avec les artistes invités. Une soirée qui a pris une autre allure lorsque le groupe ‘’Impression des As’’ et son lead vocal 100% Setho sont montés sur scène.

Lire Aussi  Aguero : top 5 des moments les plus mémorables de la carrière du footballeur

Dès lors, personne ne pouvait s’asseoir. Une ambiance dingue jusqu’à 23h55 lorsque le commissaire général, accompagné de José Touré, Mamadou Touré (Radio CI) et l’honorable Oumar Ouattara, Député de Téhini sont arrivés sur scène. Le compte à rebours pour passer au Nouvel An s’est fait alors sur la musique des Congolais de Brazza.

Puis, le ballet des accolades et des embrassades pour remercier le Seigneur pour cette grâce de passer à 2022. Ensuite, José Touré, producteur ivoirien vivant aux Etats-Unis a pris la parole.
« Je voudrais sincèrement dire merci à mon jeune frère Kunta Mader pour cette initiative louable pour Abobo. Je lance un appel solennel aux autorités de la commune notamment Mme le Maire afin d’aider le commissariat général du Festica pour pérenniser ce festival qui est la vitrine culturelle d’Abobo depuis 11 ans ».

Après l’instant des ‘’Bonne année !’’, les artistes ont repris les choses en main. Kamikaz du zouglou, Ras Goody, DJ Léo, Zouglou Fashion et Mirak ont fait monter le mercure tout en demandant, à leur tour, aux autorités municipales d’accompagner le Festica, qui devient au fil des années une fierté communale. A côté de la scène, le show battait également son plein au village du Festica, au milieu des maquis. Entre limonades, bières, poissons braisés, kédjénou de poulet, chacun avait de quoi célébrer le passage de 2021 à 2022.

Lire Aussi  Nathalie Koah : “J’aime, mais je ne suis pas…”, l’ex de Samuel Eto’o parle de sa vie amoureuse et étonne

Cette 11e édition du festival culturel des arts d’Abobo avait un caractère international avec la participation de Malicking, le duo de magiciens venus du Mali et le groupe ‘’Impressions des As’’. Le Festica 2021 était soutenu par l’Unesco avec à sa tête la directrice pays Anne Lemaistre.
Selon la plupart des festivaliers, c’est la meilleure édition du Festica depuis sa création il y a 11 ans. Le thème central était : la lutte contre la ’’migration irrégulière’’.

O. A. Kader

Advertisement

Á La Une