Connect with us

Divertissement

Titrologie : Adjoumani « corrige » Yao N’Dré, Eléphants assurent, mais…

Published

on

La titrologie ou revue de presse ivoirienne de ce jeudi 13 janvier 2022 est marquée par la sortie musclée du ministre Kobenan Adjoumani, qui recadre Paul Yao N’Dré, ex-président du Conseil constitutionnel sous Laurent Gbagbo. Les unes de ce jour revisitent largement aussi la victoire au minima des Éléphants de Côte d’Ivoire face à la Guinée Équatoriale à la CAN 2021 au Cameroun.

Titrologie / Adjoumani interroge « le diable Paul Yao N’Dré » : « Es-tu à nouveau possédé?»

L’actualité ivoirienne de ce jeudi nous plonge dans les souvenirs de la crise post-électorale de 2010-2011 avec Paul Yao N’Dré, l’ancien président du Conseil constitutionnel de l’époque, qui avait entériné la victoire de Laurent Gbagbo à la présidentielle d’octobre 2010 et la crise meurtrière qu’elle a engendrée.

Lire Aussi  CAN 2021 : Saisie au sujet des tests Covid, la CAF envoie une cinglante réponse au Burkina Faso à quelques heures du match d’ouverture

Adjoumani charge Yao N’Dré, titre Soir Info ; « Le diable est de retour », signe le quotidien L’Expression ; « Yao N’Dré a décidé de se dresser à nouveau contre le scrutin démocratique de 2020 comme il l’a fait en 2010 », souligne pour sa part L’Intelligent d’Abidjan. Tous, citant les propos du ministre de l’Agriculture, Kobenan Kouassi Adjoumani, qui s’est chargé de vite remonter les bretelles à l’ancien juge constitutionnel de Laurent Gbagbo qu’il accuse de « haute trahison ».

« Ailleurs, il aurait été condamné pour haute trahison », titre à sa une Le Patriote, un quotidien proche d’Alassane Ouattara.

Le Mandat rapporte enfin les interrogations pertinentes du haut cadre du RHDP de l’ex-majorité présidentielle pour « rafraichir la mémoire » de Yao N’Dré : « As-tu tiré des leçons de la crise post-électorale de 2010 que tu as occasionnée ? », a-t-il interrogé.

Lire Aussi  Drame : pourquoi cette femme a tenté de se suicider avec son nouveau-né ?

Les Éléphants de Côte d’Ivoire assurent l’essentiel, non sans donner la migraine aux ivoiriens

Ça été fait, les trois points synonyme de victoire ont été empochés, non sans difficultés, mercredi lors du premier match de poule des Éléphants de Côte d’Ivoire à la Coupe d’Afrique des Nations de football qui se joue au Cameroun.

Hier, en confrontation avec la Guinée Équatoriale à Douala, les poulains de Patrice Beaumelle ont juste assuré l’essentiel pour prendre la tête du groupe F en battant les Equato-Guinéens grâce à un somptueux but de Max-Alain Gradel.

Menés à la 5e minute, les Antilopes ne parviendront pas à l’égalisation en dépit de nombreuses occasions de but « gracieusement » offertes par les Éléphants qui ont encore fait parler d’eux pour leur manque de concentration et d’esprit de combativité.

Lire Aussi  WhatsApp menace de fermer des millions de comptes ; vérifiez si vous êtes concernés

Sur la toile, les internautes ont prescrit pour les matchs à venir, que les ivoiriens se ravitaillent en Paracetamol, Hemafer, Panadol et autre médicaments de d’hypertension artérielle avant de se mettre devant leur petit écran.

Advertisement

Á La Une