Connect with us

Divertissement

Mali : des manifestations contre les sanctions de la CEDEAO

Published

on

Des milliers de Maliens ont manifesté ce vendredi, contre les sanctions de la CEDEAO décrétées pour punir les militaires qui ont repoussé les élections et la transition de plusieurs années. 

À l’appel de la junte, les Maliens ont manifesté massivement, vendredi 14 janvier à Bamako et à travers le pays, contre les sanctions ouest-africaines et les pressions internationales qui ne faiblissent pas.

Au même moment, le colonel Assimi Goïta, chef de la junte, a validé un « plan de riposte » gouvernemental aux sanctions ouest-africaines.

 Le plan a plusieurs composantes, diplomatiques ou économiques, disent-ils sans plus de précisions.

« L’objectif de ce plan n’est pas d’être dans une posture de bras de fer [avec les organisations ouest-africaines, et le Mali reste] ouvert au dialogue », disent-ils.

Le gouvernement malien a lancé lundi, au lendemain des mesures de rétorsion « extrêmes » selon lui prises par l’organisation des États ouest-africains Cédéao, un appel « à une mobilisation générale sur toute l’étendue du territoire national ».

Lire Aussi  Etats-Unis : bonne nouvelle pour l’ancien Président Bill Clinton

Le colonel Goïta, porté à la tête du Mali par un premier coup d’État en août 2020 et intronisé président « de la transition » à la suite d’un second en mai 2021, a exhorté les Maliens à « défendre leur patrie ».

Advertisement

Á La Une