Connect with us

Divertissement

Ange Kessi expédie 3 gendarmes voleurs en prison

Published

on

Ange Kessi vient de frapper fort. Le procureur militaire a condamné trois gendarmes à 12 mois de prison pour racket. Les faits dont ils sont accusés remontent au 29 février 2020, rapporte le tribunal militaire d’Abidjan.

Ange Kessi sans pitié pour trois gendarmes racketeurs

Le procureur militaire est déterminé à extirper les brebis galeuses des rangs de l’armée, de la gendarmerie et de la police. Mercredi 12 janvier 2022, à la suite d’une audience au tribunal militaire d’Abidjan, Ange Kessi a condamné trois gendarmes à 12 mois de prison ferme pour extorsion de fonds.

Pour en revenir aux faits, le 29 février 2020, les nommés Nébié Souleymane et Kaboré Kalga reviennent d’un long voyage. Arrivés à la gare UTB d’Adjamé, ils tentent de trouver un taxi compteur afin de retrouver leur maison pour un repos bien mérité. Il est 5 heures du matin.

Lire Aussi  Davido : la star nigériane s’offre un précieux trésor à un prix astronomique (photo)

Une patrouille de gendarmes arrive au niveau de Nébié Souleymane et son compagnon et demande à vérifier leur identité. Au lieu de s’enquérir de la sécurité de ces deux indiviudus, les agents de la maréchaussée leur intiment l’ordre de leur verser la somme de 100 000 francs CFA. Surpris, Nébié et Kaboré opposent un refus catégorique.

Selon le tribunal militaire d’Abidjan, ces gendarmes conduisent les deux individus dans l’obscurité et les dépouillent. Ils empochent la somme de 380 000 francs CFA avant de prendre la poudre d’escampette. Les pauvres individus se rendent directement au commissariat du 3e arrondissement pour porter plainte. Ange Kessi est saisi et une plainte est déposée.

Les gendarmes voleurs ont été jugés puis condamnés à 12 mois de prison ferme assortis d’une amende de 50 000 francs CFA. Courant septembre 2021, un sergent de la police nationale avait été déféré à la Maison d’arrêt militaire d’Abidjan (MAMA) pour avoir racketé 500 francs CFA.

Lire Aussi  Josey ne s’en sort pas : “Venez me frapper…Je vous ai insulté ?” ; l’ex de Serey Dié pris au piège après cette grosse bourde”
Advertisement

Á La Une