Connect with us

Divertissement

Facebook/Discours de haine : Nouvelle année, nouveau départ ?

Published

on

La nouvelle année s’ouvre sur une bonne note, selon les observateurs d’Internews Côte d’Ivoire. Même si les discours de haine en ligne persistent, seulement 3 catégories sur les 10 existantes ont été recensées entre le 30 décembre 2021 et le 5 janvier 2022. Les chiffres sont d’ailleurs en baisse (-6 %).

Discours de haine : Les chiffres en baisse en ce début d’année

Au total 110 commentaires, publications, images, vidéos et emojis à caractère haineux ont été collectés pour cette première semaine de janvier 2022, sur un échantillon de 218 profils, pages et groupes Facebook.

Il faut noter aussi des discours haineux qui se répartissent en trois typologies, à savoir les injures/diffamations (82), les animalisations (22) et les propos sexistes/injures sexuelles (6).

Par rapport à la dernière période d’observation (9 au 15 décembre 2021), les animalisations sont en hausse, pendant que les menaces et propos sexistes sont, eux, en baisse considérable. Toutes les autres typologies sont inexistantes.

Lire Aussi  Alpha Blondy : “Aidez-nous… la famille…”, la star appelle à l’aide pour… ; les internautes n’en reviennent pas (Photo)

Pour ce qui est des espaces d’expression de cette haine sur Facebook, les pages restent en tête avec 91 %. Une nouvelle (animée par un cybermilitant politique) fait d’ailleurs son apparition dans le classement.

Juste après les pages, viennent les groupes, qui représentent 9 % des lieux de prédilection des propos haineux sur Facebook. Aucun discours de haine n’a été relevé sur les profils.

La politique (message de Nouvel An de l’ancien président de l’Assemblée nationale en exil) et la musique (annulation d’un concert de l’artiste reggae Tiken Jah) sont les sujets des discussions autour desquels des propos haineux ont été relevés en ce début d’année.

L’observation des discours de haine en ligne est une activité du Programme Transition et Inclusion Politiques (PTI) en Côte d’Ivoire, financé par USAID et mis en œuvre par le National Democratic Institute (NDI), Internews et une coalition d’organisations de la société civile ivoirienne.

Lire Aussi  "Elle s'est voilée de la tête aux pieds, la couscoussière..." : Diam's atomisée dans TPMP, les internautes choqués !
Advertisement

Á La Une