Connect with us

Divertissement

« Faudra me passer sur le corps » : prête à tout pour ses enfants, la femme de Jean-Marie Bigard, Lola Marois, explose

Published

on

C’est non ! Depuis le début de la pandémie, nous connaissons la position de Jean-Marie Bigard, fermement opposé au vaccin et un poil complotiste sur certains points. En revanche, nous ignorons ce que pense sa compagne, Lola Marois, à ce sujet. Elle a justement donné son avis sur le plateau de TPMP ce vendredi 14 janvier. Bien qu’elle se dise « ni pro-vax, ni anti-vax », elle a tout de même choisi un camp en ce qui concerne la vaccination des enfants. Pour la chanteuse et comédienne il est inenvisageable de faire vacciner ses jumeaux Jules et Bella.

« Moi je suis ni pro-vax, ni anti-vax, je ne suis rien du tout ! », prévenait-elle dans un premier temps avant d’indiquer qu’elle laissait sa chance à la science : « Je suis mère de famille, j’essaye de faire confiance ! Je veux bien faire un pas vers la médecine. On nous dit quand même, sans être pro-vax, que des formes graves sont évitées chez des adultes qui ont des comorbidités, etc. » Un discours tendant donc du côté des pros-vaccin. D’autant plus qu’elle ajoutait : « Pourquoi avec ce raisonnement-là, on ne dirait pas que des formes graves peuvent être évitées chez les enfants qui ont des comorbidités, qui ont une santé fragile ou qui sont immunodéprimés ? ». Toutefois, lorsqu’on aborde le sujet des enfants, la compagne de Jean-Marie Bigard change totalement d’avis.

Lire Aussi  Photos - Charles et Camilla en Jordanie : pourquoi repartent-ils avec 72 précieuses bouteilles ?

Alors que Cyril Hanouna lui demandait si elle était prête à donner les doses nécessaires à Jules et Bella, l’actrice de Plus Belle la Vie répondait fermement : « Absolument pas ! Je suis complètement contre, il faudra me passer sur le corps pour que je vaccine mes enfants à l’heure d’aujourd’hui ! ». Mais comme pour son discours en faveur du vaccin, Lola Marois nuançait la suite de ses propos en demandant que l’on cesse, que l’on soit pour ou contre le vaccin, de faire peur avec d’innombrables messages tous plus inquiétants que les autres : « En revanche, je pense qu’il faut arrêter avec ces messages qui sont anxiogènes, qui sont délétères pour la santé mentale de nos enfants et des parents. Tout ça est très mauvais pour notre santé mentale ! On est en train de faire peur à tout le monde, ce n’est pas possible. On ne peut pas prôner un vaccin pour les enfants quand le bénéfice risque est aussi… Enfin, on nage en plein délire ! »

Lire Aussi  Les cours d’histoire d’ Aïcha Koné qui recadrent Touré Alpha Yaya

À voir également :

 

R.F

Advertisement

Á La Une