Connect with us

Divertissement

Jean-Jacques Bourdin accusé d’agression sexuelle : ce jour où il a dérapé dans une piscine avec une collègue…

Published

on

Jean-Jacques Bourdin fait l’objet d’une plainte pour tentative d’agression sexuelle comme l’expliquent nos confrères du Parisien, ce samedi 15 janvier 2022. Une journaliste ayant travaillé dans les rédactions de BFMTV et RMC a en effet porté plainte ce mardi 11 janvier 2022 contre le célèbre journaliste et animateur.

« Je ne suis plus une jeune journaliste effrayée de perdre mon poste et je sais que je n’avais pas à subir ce que j’ai subi. […] Pendant des années, je suis allée travailler avec la peur au ventre, complètement stressée. Je porte plainte avec la conviction que d’autres femmes sont concernées et que cela va peut-être permettre de libérer la parole d’autres femmes » explique la plaignante qui a attendu 10 ans avant de déposer cette plainte qui est encore étudiée par le parquet de Paris à l’heure actuelle.

Lire Aussi  Yann Barthès : le gros coup de l'animateur qui recevra Barack Obama dans "Quotidien"

Selon les révélations du Parisien, les faits datent de 2013. La plaignante alors âgée de 25 ans est invitée à se rendre à un tournoi de pétanque à Calvi, en Corse, par Alain Weill, le patron de BFMTV de l’époque. Elle apprend ensuite que Jean-Jacques Bourdin sera présent et hésite alors à s’y rendre car, quelques mois auparavant, elle a été écartée de l’équipe du journaliste pour cause de « conflits professionnels permanents entre eux« .

Elle finit par se rendre à l’évènement et toute l’équipe de la chaîne loge dans le même hôtel de Calvi. Un matin, alors qu’elle se rend à la piscine de l’établissement, elle aurait été rejointe par Jean-Jacques Bourdin… qui commence à lui faire des compliments. Il tente alors un rapprochement avant de la saisir par le cou pour l’embrasser de force. La plaignante se serait fermement débattue alors qu’elle n’avait pas pieds et serait parvenue à sortir de la piscine. « J’obtiens toujours ce que je veux » lui aurait lancé le journaliste.

Lire Aussi  Lutte contre le terrorisme : Laurent Gbagbo propose sa panacée

La jeune femme explique ensuite qu’il aurait continué de lui faire des avances par mails et par SMS. Toujours selon Le Parien, elle aurait pu fournir la preuve d’un seul de ces messages qui dit : « Tu me tentes tous les matins… J’aime ton regard ». Contacté par Le Parisien ce samedi 15 janvier 2022, Jean-Jacques Bourdin a nié en bloc les accusations de la journaliste, tout en reconnaissant se souvenir d’elle en tant que collaboratrice. « Je connais cette personne, et j’ai travaillé avec elle. Je reconnais m’être baigné avec elle dans la piscine de cet hôtel. Mais je n’ai jamais tenté de l’embrasser de force, ni elle, ni jamais personne d’autre » a-t-il affirmé. 

Aliénor de la Fontaine

Advertisement

Á La Une