Connect with us

Divertissement

Premier League : De Bruyne met le feu à Chelsea, Manchester City en…

Published

on

Manchester City est bien le patron au Royaume de Sa Majesté. Si le goût de nos voisins anglais laisse parfois à désirer sur de nombreux sujets, il est plus difficile de les contredire en termes de football.

La Premier League a par exemple eu la bonne idée de lancer ce samedi de foot européen par un énorme choc entre Manchester City et Chelsea, respectivement champion d’Angleterre et champion d’Europe en titre pour un remake de la dernière finale de Ligue des champions.

Une affiche comptant pour la 22e journée de PL, opposant par ailleurs le leader du championnat à son dauphin.

Comme lors du match aller à Stamford Bridge remporté 1 – 0 par les Skyblues, et comme toujours avec eux, les hommes de Pep Guardiola (privé de Zinchenko, Palmer, Aké et Mahrez) ont dominé les débats, imposant une pression constante sur leurs adversaires.

Lire Aussi  Roselyne Bachelot : cette bourde sur la surdité de Jacques Chirac qui la hante encore aujourd’hui

Dans le premier acte, les joueurs de Thomas Tuchel n’ont eu qu’une occasion franche à se mettre sous la dent, mais Lukaku, titulaire devant Ziyech et Pulisic tout comme l’ex-Niçois Sarr en défense, n’a pas fait le bon choix dans le dernier geste (10e). Les Blues ont d’ailleurs globalement manqué d’inspiration et de tranchant dans les transitions tout au long de ce match.

Les situations les plus chaudes étaient à mettre à l’honneur de City, porté par son trio offensif Sterling-Foden-Grealish soutenu par De Bruyne ou encore Bernardo Silva.

La première à signaler a été provoquée par une sortie hasardeuse de Kepa, profitant de l’absence de Mendy (parti à la CAN avec le Sénégal), qui aurait pu rapidement coûter cher aux siens (4e). Le portier espagnol s’est ensuite plutôt bien rattrapé sur sa ligne (13e) et un peu plus loin (36e), à l’image de ce sauvetage devant Grealish (40e).

Lire Aussi  Maeva Ghennam : après sa nuit passée aux urgences, elle donne de ses nouvelles

Si les Blues ont plié sans rompre en première période, bien aidés par le manque de précision dans le dernier geste des Cityzens, le match s’est emballé rapidement au retour des vestiaires. Sterling, d’abord trop court, a manqué de peu l’ouverture du score (46e).

Dans la foulée, Ederson a remporté son face-à-face avec Lukaku avant que Ziyech ne loupe le cadre (47e). Mais à force de pousser (62e, 68e), Man City a logiquement pris les devants grâce à un superbe enroulé de KDB après un jeu en triangle astucieux (1 – 0, 70e). Foden aurait même plus alourdi le score avec un brin de précision supplémentaire (84e).

Plus offensifs en fin de partie, les Londoniens ne sont jamais parvenus à véritablement inquiéter la meilleure défense du Royaume, malgré quelques tentatives infructueuses (72e, 79e).

Lire Aussi  Mini-jupe et tailleur de luxe en tweed, Virginie Efira, plus sexy que jamais, enflamme les réseaux sociaux !

Grâce à ce 18e succès de la saison, le 12e consécutif en championnat, Manchester City possède désormais (de manière provisoire) 13 points d’avance en tête de la Premier League. Chelsea, qui n’a remporté qu’une seule de ses six dernières sorties en championnat, confirme sa délicate passe et dit probablement adieu à ses espoirs de titre outre-Manche.

Avec footmercato.net

Advertisement

Á La Une