Connect with us

Divertissement

Mali: L’Adéma-PASJ suspendue du cadre d’échange des partis politiques

Published

on

Au Mali, l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma-PASJ) a été écartée de toutes les instances du Directoire du Cadre d’échange des partis et regroupements politiques, jusqu’à nouvel ordre pour son ambiguïté.

L’opposition au Mali s’effrite, l’Adéma-PASJ écartée du Cadre d’échange des partis et regroupements politiques

L’Adéma-PASJ, membre de l’Internationale socialiste et ayant pour devise « Travail-Solidarité-Justice », vient d’écoper d’une sanction du Directoire du Cadre d’échange des partis et regroupements politiques qui l’écarte de toutes ses instances de prise de décision.

En effet, selon un communiqué du directoire en date du 23 février, il est annoncé que: « Au cours de sa réunion ordinaire du mercredi 23 février 2022 tenue au siège de l’ARP (l’Action Républicaine pour le Progrès), le Directoire du Cadre d’échange des partis et regroupements politiques s’est penché sur la position ambiguë de l’Adéma-PASJ par rapport aux orientations du Cadre. A cela s’ajoutent les absences répétées de l’ADEMA aux réunions et aux activités du Cadre. En vue d’éclaircir cette position et à la demande du Directoire du Cadre, une rencontre avec l’Adéma-PASJ avait eu lieu le lundi 14 février 2022 au siège dudit parti..

Lire Aussi  Apoutchou National tacle Souleymane Kamagaté : « Il n’apporte rien à la jeunesse ivoirienne… c’est un mendiant politique »

Le Directoire du Cadre qui s’est réjoui des échanges fructueux et empreints de cordialité issus de cette rencontre a été surpris de lire sur les réseaux sociaux un communiqué de l’Adéma en total déphasage avec les termes convenus.

En conséquence, le Cadre d’échange des partis et regroupements politiques, conformément à ses objectifs de défense des acquis démocratiques, décide de suspendre l’Adema-PASJ à titre conservatoire de toutes ses instances jusqu’à nouvel ordre à compter de ce jour mercredi 23 février 2022 ». Cette décision du cadre intervient quelques jours après qu’une délégation du directoire s’est entretenue avec une délégation de l’Adéma, notamment pour évoquer les multiples absences du parti aux réunions et activités de cette coalition de partis politiques maliens.

Partager:

Lire Aussi  Candidats au Bac : Cinq conseils pour éviter le stress avant les résultats
Share on Facebook Share on Reddit Share on WhatsApp Share on Telegram
Advertisement
Advertisement

Á La Une