Connect with us

People

« Elle va me larguer » : Le prince Harry et sa mauvaise passe avec Meghan Markle

Published

on

Meghan Markle et le prince Harry s’aiment depuis plus de six ans. Face aux difficultés, le couple renvoie l’image d’un duo uni et soudé. Mais au début de leur histoire, le duc de Sussex a bien cru qu’ils n’allaient jamais pouvoir continuer cette romance.

En 2016, le prince Harry a brisé des millions de coeurs. Le célibataire le plus convoité du moment officialisait sa relation avec la comédienneMeghan Markle. Si sur le papier, l’actrice n’avait rien de prédisposé pour entrer dans la famille royale, le prince Harry a fait savoir à sa grand-mère, la reine Elizabeth II, qu’elle était la bonne. La suite de leur histoire l’a confirmé : le 19 mai 2018, Harry et Meghan Markle se disent ‘oui’ à la chapelle Saint-Georges du château de Windsor. Un an plus tard, Archie vient agrandir leur famille, suivi par Lilibet deux ans plus tard. Au début de leur relation, rien ne laissait présager qu’un tel avenir attendait les amoureux. Le prince Harry a même cru qu’il allait être quitté par Meghan Markle.

Lire Aussi  Disparition de Delphine Jubillar : Révélations sordides, Cédric s'est renseigné sur "l'enfouissement de cadavres" !

Devenu power couple, Meghan Markle et le prince Harry étaient évidemment au coeur de toutes les attentions, celles des photographes tout particulièrement. Ce détail n’a pas vraiment plu à l’ancienne star de Suits, mal à l’aise avec les conséquences de son nouveau statut. Marqué à jamais par la disparition de sa mère dans un accident de voiture, le prince Harry a alors redouté qu’une décision de sa douce ne mette un point final à leur couple : « Il paniquait en se disant : ‘Elle va me larguer' » a indiqué un proche dans les pages du Times. Prêt à tout pour garder Meghan Markle à ses côtés, le prince Harry a montré les dents et défendu bec et ongles la femme qu’il aime.

Désormais, la moindre attaque envers son épouse, « sujette à une vague d’abus et de harcèlement » par le passé, sera contrée pour faire condamner « le sexisme et le racisme pur et simple des trolls des médias sociaux et des commentaires d’articles sur le Web« . Face à autant de courage et de détermination, Meghan Markle n’a pu qu’être rassurée. En 2017, elle parlait d’ailleurs pour la première fois de son chéri en ces termes à Vanity Fair : « Cela arrive par vagues. Certains jours, c’est plus difficile que d’autres. C’est bizarre comme les choses ont pu changer. Mais j’ai des gens qui me soutiennent autour de moi, et bien sûr, le soutien de mon petit ami« . Harry, prince jusqu’au bout.

Lire Aussi  Fabienne Carat et sa soeur Carole canons en bikini : aperçu en photos de leurs vacances en Espagne

Á La Une