Connect with us

Divertissement

1 mort dans un effondrement d’immeuble à Abobo: Le film du drame

Published

on

Suite à une information faisant état de l’effondrement d’un immeuble survenu le samedi 26 mars 2022, aux environs de 14 heures, au sous quartier Houphouët-Boigny « désert » dans la Commune d’ Abobo, les services du Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme ont diligemment effectué une visite sur le site concerné.

Effondrement d’un Immeuble à Abobo: Le ministère de la Construction réagit et condamne

Les premières vérifications font état de la chute d’un pan de mur non consolidé d’un immeuble R+2 en construction (du lot 5697 ilot 56) sur une habitation voisine.

Selon des informations recueillies auprès des riverains, les travaux de construction, au stade d’élévation des murs du deuxième étage, étaient à l’arrêt depuis au moins un an alors que les raidisseurs et chaînages n’avaient pas été réalisés.

Lire Aussi  Oscar Tshiebwe, le léopard de Kentucky Wildcats

Les voisins du chantier indiquent également avoir demandé au maître d’ouvrage, sans succès, d’achever les travaux de consolidation des poteaux et raidisseurs afin d’éviter un drame. Le bilan, outre les dégâts matériels, fait état du décès d’un enfant de sept (7) ans et de deux (2) blessés, qui sont sortis de l’Hôpital.

Le Ministère de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme (MCLU) présente ses sincères condoléances à la famille de l’enfant décédé ainsi que ses vœux de prompt rétablissement aux blessés.Le MCLU déplore ce nouvel accident de chantier, qui aurait pu être évité si les règles de construction en vigueur dans notre pays avaient été respectées.

Le MCLU invite toutes les personnes désireuses d’entreprendre un projet de construction, à appliquer strictement les prescriptions légales en la matière, notamment, obtenir au préalable un permis de construire et recourir aux services de professionnels (architectes, ingénieurs, bureaux d’études et de contrôle…).

Lire Aussi  François Hollande très cash : voici son salaire quand il était président

Le MCLU poursuivra et intensifiera le contrôle des constructions, en collaboration avec les Communes et le District d’Abidjan, et appliquera strictement les sanctions prévues par la législation en vigueur, qui peuvent aller jusqu’à la démolition des ouvrages non conformes. Dans ce cadre, 51 bâtiments ont été démolis en 2021 et 08 l’ont été au cours du premier trimestre 2022.

Le Service Communicatio

Advertisement

Á La Une