Connect with us

Divertissement

Top 5 des mosquées les plus impressionnantes d’Afrique

Published

on

L’Afrique abrite de nombreuses mosquées avec une extraordinaire diversité d’art et d’architecture spectaculaire. Historiques ou modernes, elles constituent un élément-clé du tissu urbain des villes africaines. Focus sur le Top 6 des mosquées les plus impressionnantes du continent.

Mali : La Grande Mosquée de Djenné

Il s’agit de la plus grande structure en brique crue du monde. La première mosquée du site a été construite au XIIIe siècle, mais la structure actuelle date de 1907. En plus d’être le centre de rassemblement de la communauté de Djenné, c’est l’une des mosquées les plus célèbres d’Afrique. Avec toute la ville de Djenné, la mosquée a été désignée comme site du patrimoine mondial par l’Unesco en 1988. Chaque année, toute la communauté de Djenné organise un « festival de réparation » visant à réparer les dégâts causés par les effets naturels de l’érosion. La Grande Mosquée est située dans la ville de Djenné, dans la plaine inondable du fleuve Bani.

Elle a été conçue en un style architectural unique développé dans les prairies sahéliennes d’Afrique de l’Ouest au XIVe siècle. Au Mali, le style « Mande » s’est propagé, avec l’utilisation de formes coniques et pilastres décorés. L’argile et les formes organiques sont un élément-clé de ces mosquées. La Grande Mosquée de Djenné peut en être considérée comme un exemple emblématique, avec sa qualité monumentale contrebalancée par la simplicité de sa façade.

Lire Aussi  Alec Baldwin sort du silence après l'accident mortel sur le tournage de son film

Tunisie : La Grande Mosquée de Kairouan

C’est l’un des plus anciens lieux de culte musulman d’Afrique et du monde islamique. Connue également sous le nom de mosquée Oqba, elle est fondée en l’an 670 par le général arabe Oqba Ibn Nafea, cette magnifique mosquée est située entre les montagnes et la mer, au nord de la Tunisie, à Kairouan, enregistrée sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. La structure fait partie d’un vaste complexe, dont la mosquée couvrant 10 800 m2. Le mihrab (niche spéciale indiquant la direction de La Mecque) est finement décoré, ainsi que son plus ancien minbar, une chaire en bois finement sculptée en bois de teck asiatique. Le minaret, formé de 3 étages et long de 32 m, rappelle les phares romains.

C’est l’une des structures les plus hautes de la ville. L’architecture de la mosquée reflète les caractéristiques de l’art islamique, ainsi que les influences mixtes de l’architecture préislamique, romaine et byzantine. La conception a servi de modèle à de nombreuses autres mosquées du Maghreb.

Maroc : La Mosquée Hassan II

Vitrine de l’artisanat marocain, pierre et bois sculptés à la main, sols et incrustations de marbre complexes, plafonds en cèdre doré et zellij exquis (carrelage en céramique colorée), ce bâtiment flamboyant a été construit à grands frais pour commémorer le 60e anniversaire de l’ancien roi. Son minaret de 210 m de haut sert de point de repère majeur à la ville. Les croyants prient sur un sol chauffé centralement et peuvent voir l’Atlantique se briser sur les rochers sous le sol en verre et sentir la lumière du soleil à travers le toit rétractable. Achevée en 1993, elle était jusqu’à récemment la plus grande mosquée du continent africain et la troisième du monde, après celles de La Mecque et de Médine, la mosquée peut accueillir 25 000 fidèles.

Lire Aussi  Bonne nouvelle pour les utilisateurs de iMessage, WhatsApp et Facebook Messenger : Ils pourront bientôt discuter entre eux sans …

Ghana : La Mosquée Larabanga

Surnommée La Mecque de l’Afrique de l’Ouest, c’est la plus ancienne mosquée du Ghana et l’une des plus anciennes d’Afrique de l’Ouest. Fondée en 1421, la mosquée est construite principalement en terre battue, dans le style de la structure du XVIIe siècle, et a été fortement influencée par l’architecture soudanaise occidentale, caractérisée par l’utilisation de bois horizontaux, de tours pyramidales, de contreforts et de perforations triangulaires sur les portails d’entrée. C’est l’une des huit mosquées du pays construites de cette manière. La mosquée a fait l’objet de plusieurs travaux de restauration. Le World Monuments Fund (WMF) a largement contribué à sa restauration et la classe parmi les 100 sites les plus menacés.

Sénégal : La Grande Mosquée de Touba

C’est le plus grand et le plus ancien bâtiment de la ville de Touba et l’une des plus grandes mosquées d’Afrique, avec une capacité de 7 000 places. Elle a été fondée en 1887 par le cheikh Ahmadou Bamba qui est mort en 1927 et enterré à l’intérieur de la mosquée. Depuis sa mort, la mosquée est contrôlée par sa famille qui a achevé la construction en 1963. La mosquée est pourvue de 4 minarets de 66 m de haut aux angles, 3 grands dômes et 6 grandes portes. Un cinquième minaret au centre s’élève à environ 87 m de haut et s’appelle Lamp Fall, qui fait référence à cheikh Ibrahima Fall, l’un des disciples les plus influents de Bamba. Les minarets peuvent être aperçus jusqu’à 10 km de Touba. Au Sénégal, les mosquées se déclinent dans une variété de styles architecturaux, de matériaux et de traditions de construction.

Lire Aussi  Recette : Le chef étoilé Alain Ducasse nous donne les étapes d’un croque-monsieur rapide et gourmand

A LIRE AUSSI : Top 10 des bienfaits des dattes, les fruits du Ramadan

Advertisement

Á La Une