Connect with us

Divertissement

”J’ai tué Bob Marley…Je n’ai eu aucun problème à le tuer”; l’assassin de la légende fait des révélations sur comment il a procédé

Published

on

Bill Oxley, l’homme qui affirme avoir tué Bob Marley, a fait des révélations sur les circonstances de sa mort.

Alors qu’il ne lui restait que quelques semaines à vivre sur terre, l’ancien officier de la CIA (sur son lit d’hôpital) a fait des aveux très impressionnants, parmi lesquels il a affirmé avoir tué Bob Marley.

Avec 29 ans de carrière en tant qu’agent de la CIA, Bill Oxley est un tueur d’élite formé. Il s’est également spécialisé dans d’autres moyens d’assassinat, notamment les poisons, les explosifs, les crises cardiaques induites, le cancer, etc.

Ses compétences l’ont placé en première position pour être utilisé comme tueur à gages par l’organisation qui ciblait des individus qui pourraient, ou qui ont représenté un type de menace.

Il a avoué avoir commis près de 17 assassinats, alors qu’il faisait partie d’une unité d’opérations composée de 3 autres tueurs. Le but de cette unité était d’exécuter des meurtres politiques à travers les États-Unis, comme à l’étranger.

Lire Aussi  Sergio Agüero : « Il m’est venu à l’esprit que je pourrais rejouer au football »

Ainsi, des assassinats ont été perpétrés sur des individus de différents secteurs, à savoir : des activistes politiques, des chercheurs médicaux, des artistes et des musiciens dont les idées et les influences représentaient une menace pour les États-Unis.

Bill Oxley a avoué n’avoir eu aucun problème à exécuter Bob Marley, parce qu’il était un patriote qui croyait en la CIA et qui n’a pas remis en cause les motivations de l’agence.

”Je n’ai eu aucun problème à commettre le meurtre de Bob Marley, parce que j’étais un patriote, je croyais en la CIA et je n’ai pas remis en cause la motivation de l’agence. J’ai toujours compris que les sacrifices doivent parfois être faits pour le plus grand bien de tous”, a-t-il avoué.

Et d’ajouter : ”Il (Bob Marley) réussissait à créer une révolution en utilisant la musique comme un outil plus puissant que les balles et les bombes. Bob Marley, en 1976, était une menace très sérieuse pour le statu quo mondial et pour les contrôleurs de puissance cachés, mettant en œuvre leurs plans pour un nouvel ordre mondial.”

Lire Aussi  Keblack : l’artiste annonce les couleurs de son mariage

Bill Oxley a ensuite dévoilé la stratégie qu’il a adoptée afin d’atteindre son objectif. Deux jours après que Bob Marley a été blessé au bras gauche, lors d’une embuscade à son domicile à Kingston, il se réfugia sur une colline. L’ancien officier a confié s’être fait passer pour un agent de presse, pour avoir accès à l’artiste.

Il s’est présenté comme un photographe célèbre, travaillant pour le New York Times. Lors de leur entretien, il a offert un cadeau à Bob Marley, une paire de chaussures Converse All Stars de taille 10.

”Je lui ai donné la paire de chaussure. Quand il a essayé la chaussure droite, il a crié ‘Aaaïîïe’.

C’était ça. Sa vie s’est terminée là. Le clou qui se trouvait dans la chaussure était imprégné de virus et de bactéries cancérigènes”, a-t-il déclaré.

Lire Aussi  Feliccia : elle confirme sa rupture avec Mujdat et l’accuse de l’avoir trompée

Après avoir commis son forfait, il s’est assuré que les traitements que suivra l’artiste, aggravent sa maladie, au lieu de le guérir. Et finalement, il rendit l’âme.

Bill Oxley a regretté ce geste qu’il a commis. Il a avoué qu’il était ”un homme bon, une belle âme, avec des dons artistiques profonds et qu’il ne méritait pas de mourir si tôt”.

L’article ”J’ai tué Bob Marley…Je n’ai eu aucun problème à le tuer”; l’assassin de la légende fait des révélations sur comment il a procédé est apparu en premier sur RDJ.

Advertisement

Á La Une