Connect with us

Divertissement

« Pour l’instant, c’est silence radio » : les 20 victimes de Patrick Poivre d’Arvor veulent être entendues par Macron !

Published

on

Si Patrick Poivre d’Arvor, 74 ans, a été la star du JT de TF1 pendant 20 ans, sa carrière n’a plus de quoi être admirée. Aujourd’hui, ce sont 20 femmes qui l’accusent de violences sexuelles et comportements abusifs. Âgées entre 28 et 63 ans, elles ont été réunies par Mediapart mardi 10 mai dernier. L’occasion pour certaines de témoigner pour la première fois à visage découvert, comme Justine Ducharne. « C’est en effet la première fois que je prends la parole sur cette affaire, sur cette horreur qu’il m’a fait subir. Jusque-là, je préférais rester cacher, parce que je préférais réserver ma parole à la justice. J’espère d’ailleurs être réentendue, réauditionnée », a-t-elle expliqué. 

Pour deux d’entre elles de rester de dos, et pour toutes, d’unir leur courage et leurs voix contre leur tortionnaire. Car depuis la première plainte déposée en février 2021, avec le témoignage de Florence Porcel dans Le Parisien, les accusations se sont accumulées. Le 28 avril dernier, avec le témoignage de « Mathilde » (nom d’emprunt) dans « Complément d’enquête » sur France 2, entre autres et en tout, il y a en 23. Malgré tout, l’ancien présentateur conteste les faits. Il a d’ailleurs déposé plainte en retour pour « dénonciation calomnieuse ». « C’est une accusation qui me révolte », a-t-il déclaré.

Lire Aussi  Mokobé victime d'une grave maladie : Plongé dans le coma, le rappeur échappe au pire...

Réunies autour de la journaliste Valentine Obert, l’émission leur a permis de donner plus de résonance à leurs témoignages et du même temps de passer un appel au président de la République. “On aimerait être plus entendues d’Emmanuel Macron. Pour l’instant, c’est silence radio », a exprimé Cécile Delarue, ancienne collaboratrice de Patrick Poivre d’Arvor chez TF1.

Antoine F-M

À voir également : 

Advertisement

Á La Une