Connect with us

Divertissement

Covid-19 : Voici tout ce qu’il faut savoir sur le vaccin nasal, la prochaine solution envisagée par le gouvernement pour mettre fin à la pandémie !

Published

on

Si la majorité des restrictions sanitaires sont désormais levées en France, cela ne veut pas dire qu’il s’agit de la fin de la pandémie de Covid-19… En effet, malgré les confinements, les couvre-feux et les vaccins, le virus continue malheureusement de circuler dans l’hexagone et dans le monde entier.

Pour parvenir à mettre un véritable frein à la pandémie, les États-Unis organisent donc ce jeudi 12 mai un second sommet mondial sur le Covid-19. Le but ? Permettre de « redoubler nos efforts collectifs pour mettre fin à la phase aiguë de la pandémie et se préparer aux futures menaces sanitaires », selon la Maison Blanche.

Le vaccin nasal, la solution ?

Parmi les solutions qui pourraient être envisagées pour « mettre un terme » à la pandémie, le vaccin nasal (ou muqueux) pourrait être privilégié. Et pour cause, interrogée par nos confrères du HuffPost, l’immunologiste Morgane Bomsel a fait savoir que « plusieurs études montrent que les vaccins classiques, intramusculaires, produisent très peu d’anticorps au niveau des muqueuses ».

Lire Aussi  Jean-Pierre Pernaut : sa fille Lou aux anges, la famille s’agrandit !

Un véritable souci dans la mesure où ce sont par ces zones (l’intérieur du nez, de la bouche, etc.) que le virus entre dans le corps. Ainsi, « cela renforce l’idée qu’un vaccin par voie muqueuse pourrait être bien plus efficace que ceux par injection pour diminuer la transmission », estime la chercheuse.

En France, le projet d’un vaccin anti-Covid par voie nasale a d’ailleurs déjà démarré. Développé par une équipe mixte de recherche de l’Inrae et de l’université de Tours, il est désormais piloté par la start-up Lovaltech qui envisage une mise sur le marché fin 2023 ou début 2024.

À voir aussi : La chanteuse Alizée, très cash sur la vaccination…

Lisa Ziane

Advertisement

Á La Une