Connect with us

People

Francis Lalanne gagne son procès contre Fort Boyard, une jolie somme à la clef

Published

on

« Narcisse » Lalanne a gagné ! Le chanteur Francis Lalanne, qui avait attaqué la société de production de « Fort Boyard » après l’éviction du jeu de son personnage, a remporté son procès ce jeudi, quelques mois après celui intenté par un autre comédien du jeu, Mister Boo. Absent du verdict, il devrait néanmoins récupérer des dommages et intérêts… et un chapeau !

Nouvelle défaite au tribunal pour ALP : la société de production de l’émission Fort Boyard a été condamnée par le tribunal des prud’hommes à verser près de 10 000 euros d’indemnité à Francis Lalanne, licencié en 2020. Le chanteur récupérera aussi le chapeau qui faisait partie de son costume de Narcisse… en revanche, la pipe en bois, autre élément utilisé, restera en Charente-Maritime.

Une victoire importante pour le chanteur, qui accusait la société de l’avoir limogé après avoir appris son appartenance au Mouvement des Gilets Jaunes, un argument contesté avec fermeté du côté d’Alexia Laroche-Joubert, présidente de la société. Celle-ci argue seulement, par la voix de son avocat, de la faible participation du chanteur à l’émission : sur 42 épisodes, il n’est apparu que 17 fois avant que son personnage ne soit supprimé.

Lire Aussi  Jérôme et Lucile (L'amour est dans le pré) : Leur fille, une adorable rousse aux yeux bleus

Il faut dire que Francis Lalanne a été très occupé ces derniers temps : outre sa lutte aux côtés des Gilets Jaunes, il a beaucoup oeuvré contre le vaccin et toutes les mesures sanitaires décidées par le gouvernement. Il avait notamment fait scandale plusieurs fois en organisant de grands concerts pendant le pic de la pandémie en demandant aux gens de retirer leurs masques.

Il a cependant obtenu gain de cause au tribunal, une véritable satisfaction pour son avocat, Me Emmanuel Ludot. « La jurisprudence moralise le travail des artistes sur ces lieux de tournage, comme Fort Boyard ou Koh Lanta, où ils sont traités un peu comme des esclaves en leur faisant signer des contrats sans trop respecter le code du travail« , a-t-il réagi.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois qu’il s’attaque à la même société : il y a quelques mois, c’était l’interprète de Mister Boo, le « monsieur muscle » de Fort Boyard, qu’il avait représenté, l’aidant à faire requalifier ses contrats et à remporter 17 000 euros de dommages et intérêts. Une affaire qui est aujourd’hui portée en appel devant le tribunal de Poitiers.

Lire Aussi  Emilie Fiorelli victime d'un malaise : son fils Farrell s'est mis à "pisser du sang"

L’émission Fort Boyard, qui est actuellement en plein tournage des épisodes de sa 33e saison, diffusée cet été, continue en tout cas de faire appel à des acteurs extérieurs pour incarner les personnages du Fort et pour certains, devenus cultes, cela dure depuis plusieurs décennies : le père Fouras, interprété par Yann le Gac, est présent depuis 1990 tout comme Passe-Partout, joué par le célèbre André Bouchet ou Felindra (Monique Angeon). Les tigres, eux, ne seront plus là… Ils étaient présents dans le programme depuis son lancement en 1990.

Advertisement

Á La Une