Connect with us

Divertissement

Pathé’o : itinéraire d’un styliste modéliste de renommée mondiale

Published

on

Pathé’O a 19 ans lorsqu’il quitte son pays, le Burkina Faso, pour un voyage d’aventure en Côte d’Ivoire. Nous sommes en 1969. À cause de son physique chécreux, il échoue à se faire accepter dans les plantations ivoiriennes comme cultivateur. Dès lors, il s’installe à Abidjan, dans le quartier de Treichville où il commence à apprendre la couture, surmontant énormément de difficultés. Apprenti tailleur, il s’adonne passionnément à l’exercice du métier en se découvrant un talent. Sans surprise, il remporte le prestigieux concours national appelé Les Ciseaux d’or.

En séjour sur la Perle des lagunes, Miriam Makeba, la célèbre chanteuse sud-africaine, est séduite par ses coupes qui valorisent l’africanité. Elle enfile fièrement les créations et emporte dans sa valise des chemises qu’elle offre au mythique Nelson Mandela : et c’est vraiment de là que part le déclic qui fera de Pathé’O, une légende africaine et mondiale de la mode vestimentaire !

Lire Aussi  Mariés au premier regard : le comportement de la soeur de Bruno surprend, les internautes la trouvent ‘flippante’

Quand Nelson Mandela porte des chemises cousues par l’aventurier de Treichville, le monde entier accourt à la boutique Pathé’O pour s’arracher ses créations. Il devient le styliste modéliste d’une pléthore de personnalités parmi lesquelles, des chefs d’État. Nelson Mandela le rencontre en 1998, en terre africaine, et continue à se vêtir chez lui.

Ce jeudi 5 mai 2022, Pathé’O offre sa nouvelle collection en racontant son histoire : « LCB, avant, les grandes personnalités africaines ne voulaient pas s’habiller chez moi. Elles se disaient que tout ce qui est bon devrait venir d’ailleurs. Elles adulaient la mode occidentale, rejetant la leur, comme si l’Afrique ne pouvait rien produire d’attrayant. Mais Nelson Mandela avait une tout autre mentalité. Il voulait valoriser l’Afrique. Les pensées ont commencé à évoluer quand il s’est mis à porter mes chemises… »

Lire Aussi  Vanessa Paradis inquiète au sujet de sa fille Lily-Rose Depp ? Elle se confie comme rarement : "On se demande dans quelle direction on va aller..."

Pathé’O, à l’État civil Ainé Pathé Ouedraogo, doit donc son succès à Madiba. Aujourd’hui encore, il ne cesse pas d’être reconnaissant envers l’illustre disparu qui lui a fait une grande lucarne publicitaire. Devenu un collaborateur de la prestigieuse maison de couture française, Dior, cet ivoirien d’adoption peut dire aussi merci aux planteurs qui, en 1969, ont refusé de l’employer dans leurs plantations !

A LIRE AUSSI : Ncuti Gatwa devient le premier Noir à incarner le personnage principal de « Docteur Who »

Advertisement

Á La Une