Connect with us

Divertissement

“Samuel Eto’o risque de les abrutir” ; cette promesse du patron de la Fecafoot sévèrement critiquée

Published

on

Alors le président de la Fédération Camerounaise de Football, Samuel Eto’o, a ouvert un nouveau front avec les présidents des clubs, en refusant de verser à ceux-ci, sans justificatifs, les 8 millions de FCFA de subvention, le SG de l’ACEC fait une nouvelle sortie pour fustiger son attitude.

En effet, l’ancien capitaine des Lions Indomptables qui président aux destinées du football camerounais, a ouvert des comptes aux joueurs du TKC, afin de virer directement leurs salaires, sans passer par leur club.

Une situation qui fait boule de neige et provoque des remous au sein des clubs. Le SG de l’ACEC tire la sonnette d’alarme.

« Certains présidents de clubs estiment que les joueurs ne sont pas des fonctionnaires, alors ils doivent êtres payés sur leur rendement. Ils ne doivent pas venir dormir et attendre 100 mille FCFA à la fin du mois.

Lire Aussi  Poutine est «un boucher», lance Biden devant les réfugiés ukrainiens

Donc pour s’assurer que les joueurs vont rester dans cette mouvance de compétiteurs, on leur demande d’aller chercher des résultats sur le terrain, pour gagner l’argent, et là les enfants se battent.

C’est pourquoi je dis souvent à mes joueurs qu’ils ont la chance de faire un métier où c’est eux-mêmes qui déterminent leur salaire. Car si en un mois, on gagne tous nos six matches, ce ne sera plus une affaire de salaire de 100 mille, car la prime par match, ce sont 50 mille […].

Donc moi je préfère qu’on encourage les enfants à faire des efforts pour gagner de manière méritoire leur revenu, plutôt que d’en faire des fonctionnaires», déclare Norbert Nya, le Président de Fauve Azur sur Vision4.

Les présidents de clubs demandent toujours à la Fecafoot la transparence dans les fonds versés par les sponsors, qui jusqu’ici selon eux, sont gérés de manière opaque.

Lire Aussi  A 41 ans, Kim Kardashian a un nouveau petit ami de 28 ans (photos)

Avec Cameroun24

L’article “Samuel Eto’o risque de les abrutir” ; cette promesse du patron de la Fecafoot sévèrement critiquée est apparu en premier sur RDJ.

Advertisement

Á La Une