Connect with us

Divertissement

Victime de grossophobie, la chanteuse Louane lève le voile sur les tourments de son quotidien : « C’est toujours difficile… »

Published

on

LouaneLouane

Après plusieurs mois de discrétion, Louane signe enfin son grand come-back pour le plus grand bonheur de ses admirateurs. Si elle s’épanouit dans la musique, il en est de même dans le domaine du 7ᵉ art. Le 16 mai prochain, ses fans pourront la retrouver dans la mini-série Visions sur TF1. Pour Marie-Claire, Louane s’est longuement confiée sur ce nouveau projet qui lui tenait à cœur. Et ce n’est pas tout !

La chanteuse retrouvera prochainement son public au Grand Rex à Paris pour animer un show baptisé « Corps à cœurs ». À ses côtés, « plusieurs artistes vont interroger le regard qu’ils posent sur leur apparence, se livrer sur leur confiance en eux ». Depuis qu’elle est célèbre, la chérie de Florian Rossi a l’habitude que sa vie privée soit décortiquée dans les médias. Sur la Toile, elle peut se vanter d’avoir une communauté bienveillante. Malheureusement, ses détracteurs ne sont jamais bien loin. À ce jour, Louane a plusieurs fois été victime de grossophobie. Une situation qui est parfois difficile à gérer.

Lire Aussi  Trafic de cocaïne au Bénin : un Français, soupçonné d’être le « cerveau » arrêté

« Les réseaux sociaux ont un impact sur moi… »

« C’est un rapport assez changeant qui évolue au fil des années. Qui est assez compliqué aussi, comme je pense, pour la plupart des personnes de mon âge ou plus jeunes, qui grandissent dans notre société. Certains jours, je me sens très bien dans mes baskets. D’autres, c’est plus dur », a avoué la maman d’Esmée. « Le rapport à son corps est un apprentissage de soi continuel ».

Comme de nombreuses personnalités publiques, l’artiste adore interagir avec ses admirateurs sur les réseaux sociaux. Avec le temps, Louane a appris à prendre le bon… Comme le mauvais. « Les réseaux sociaux ont un impact sur moi, forcément. C’est toujours difficile psychologiquement, mais ils n’ont pas affecté ma perception de moi-même. Enfin, ils ont pu avoir cette influence-là auparavant », a analysé la principale intéressée et de conclure avec philosophie : « Aujourd’hui j’ai appris à lâcher prise ».

Lire Aussi  Calendrier de l'Avent érotique AMORELIE : 24 cadeaux, la juste dose de sensualité pour un noël dans les nuages

N.B

à voir aussi :

Advertisement

Á La Une