Connect with us

Divertissement

Adhésion de la Suède et la Finlande à l’OTAN : Le Royaume-Uni répond aux menaces de la Russie  

Published

on

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a promis de défendre la Finlande et la Suède s’ils étaient attaqués par la Russie avant de rejoindre l’alliance militaire transatlantique, l’OTAN.

Lors d’une tournée dans les deux pays nordiques le mercredi 11 mai, où il a rencontré d’abord la Première ministre suédoise Magdalena Andersson dans sa résidence officielle de campagne ;  ensuite le président finlandais Sauli Niinistö à Helsinki, Johnson s’est engagé à les défendre mutuellement tandis que la Suède et la Finlande font des démarches pour adhérer à l’OTAN après l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février. 

La Finlande partage une frontière terrestre de 1 340 kilomètres avec la Russie, tandis que la Suède n’a pas de frontière terrestre mais possède des îles stratégiquement importantes dans la mer Baltique à proximité de l’enclave russe de Kaliningrad. La Russie a menacé de prendre des mesures militaires si l’un des pays tentait de rejoindre l’OTAN.

Lire Aussi  Justice : ce célèbre acteur américain condamné à une peine de prison

Le nouvel accord « renforcera les défenses de l’Europe du Nord, face à de nouvelles menaces« , a déclaré Johnson dans un communiqué. « Il ne s’agit pas d’un palliatif à court terme, mais d’un engagement à long terme pour renforcer les liens militaires et la stabilité mondiale, et fortifier les défenses de l’Europe pour les générations à venir », a ajouté Johnson dans le communiqué. 

Boris Johnson affirme que l’accord approfondira également les liens entre l’armée britannique et les armées suédoise et finlandaise. 

Si la Suède et la Finlande postulent, il y aura une période intermédiaire entre la candidature et la ratification de l’adhésion par les parlements des 30 membres de l’OTAN. Ce processus pourrait durer entre quatre mois et un an.

LIRE AUSSI: Ces deux autres pays veulent adhérer à l’OTAN malgré les avertissements de Poutine

Lire Aussi  Serey Dié après la défaite de la Côte d’Ivoire : “Il était inconsolable… Je voulais que mon jeune frère évite ce que moi j’ai vécu”

« L’invasion russe de l’Ukraine a changé l’équation de la sécurité européenne. Elle a réécrit notre réalité et remodelé notre avenir », a déclaré Johnson lors d’une conférence de presse à Helsinki.

Advertisement

Á La Une