Connect with us

Divertissement

Guerre en Ukraine/ La Russie coupe l’électricité à la Finlande : la raison…

Published

on

Alors que la Finlande n’en finit pas de provoquer Moscou, les Russes vont mettre à exécution une menace qui planait depuis sur les Finlandais. La société d’Etat russe qui exporte de l’électricité vers la Finlande va cesser ses services vers ce pays en attendant des signaux positifs d’Helsinky.

La Russie a annoncé qu’elle va suspendre l’approvisionnement en électricité à la Finlande. C’est la décision que prend la Russie au moment où la Finlande persiste dans la provocation en forçant son adhésion à l’OTAN. Cependant, cette suspension de la fourniture d’électricité est consécutive au non-respect des conditions édictées par Moscou contre les pays qui lui sont hostiles.

« Nous sommes contraints de suspendre l’importation d’électricité à partir du 14 mai. RAO Nordic n’est pas en mesure d’effectuer des paiements pour l’électricité importée de Russie. », a déclaré RAO Nordic, une filiale de la holding d’État russe Inter RAO. 

Lire Aussi  "L’amour est dans le pré" : Jeremstar se retrouve en "prétendante" chez Vincent Le Provençal… et se prend du crottin de cheval en pleine figure !

Du côté finlandais, le réseau de distribution Fingrid a indiqué que cette décision ne mettait pas en péril la capacité de distribuer toute l’électricité nécessaire à travers le pays.

La baisse peut être compensée en augmentant les importations d’électricité de la Suède, pays voisin à l’ouest, et en augmentant la production locale.

En temps normal, l’achat de l’électricité russe représente environ 10 % de la consommation de la Finlande.

La Russie a demandé à tous les pays qui lui sont hostiles de payer désormais le gaz et l’électricité russe en Rouble, la monnaie nationale. Les pays de l’Union européenne rechigne à le faire et dénoncent un chantage de Poutine. Les tensions entre les deux pays grandissent. La Finlande, la Suède et la Pologne attisent les tensions entre la Russie et l’Otan. Leur adhésion serait un casus-belli, selon la Russie.

Lire Aussi  Ballon d’Or 2021 : plus de doute sur le nom du vainqueur

Advertisement

Á La Une