Connect with us

Divertissement

Nguemgaing Rosine: « je n’ai jamais vendu mon corps pour m’en sortir »

Published

on

La web comédienne Nguemgaing Rosine a parlé de son parcours lors d’une émission télé. Mais les internautes interprètent mal certains de ses propos. Elle fait un recadrage.

« Pour m’en sortir j’ai dû faire des petits boulots » a déclaré la comédienne Nguemgaing Rosine lors de son passage sur Sun Plus TV ce 12 mai 2022. Mais cette affirmation laisse les internautes perplexes. Avec toutes les mauvaises choses qu’on voit ici dehors, plusieurs ont vite fait de conclure que dans ces fameux petits boulots il y avait surement la vente de piment, en d’autres termes, la prostitution.

Du coup la comédienne a dû faire une sortie pour recadrer ses propos lors de l’émission:  » Je vois les gens s’affoler depuis hier par rapport à mon passage sur <<Sun plus tv >> concernant mon parcours. J’ai vu des personnes interpréter mal mes propos lorsque j’ai dit avoir fait des petits boulots pour avoir de quoi manger. Je vois des gens dire pourquoi tu mens dis nous que tes petits boulots là veulent dire <<vendre le piment>>. C’est vraiment déplorable de penser qu’il faut vendre le <<piment>> pour s’en sortir je le dis HAUT et FORT je n’ai jamais vendu mon corps pour m’en sortir. Par <<petits boulots>> je fais allusion à la danse que je faisais dans les clips de certains artistes camerounais, je faisais aussi de la coiffure durant mes temps libres et les week-ends,je partais aider une voisine qui avait un salon de coiffure près de là où je vivais à Deido et à la fin de la journée elle me donnait une somme comprise entre 3000 et 5000 sans compter certaines clientes qui m’appelaient à domicile pour les coiffer et cela allait de 5000f à 7000f et c’était pareil quand je vivais également à makepe. Sans compter les stages de vacances que je faisais dans les Mairies qui consistaient à nettoyer et à mettre la propreté dans les différents arrondissements de la ville de Douala et à la fin je touchais une somme de 50000frs » a-t-elle expliqué.

Lire Aussi  Deuil : Tout sur le programme des obsèques de Benson Pierre Aka

Elle a rajouté qu’elle était vraiment focus sur ses objectifs au point de ne pas s’intéresser aux relations amoureuses. Alors non, elle refuse qu’on lui dise qu’elle vendait le piment alors qu’elle a été droite et s’est battue comme une lionne: « Je ne dénigre pas ceux qui font du commerce pour s’en sortir . Chacun connaît comment gérer sa vie et la mienne a toujours et demeure celle de m’en sortir dans cette dite vie sans toute fois salir ma <<#DIGNITÉ >>. Comme je l’ai ci bien dit plus haut, ça été difficile à un point où j’ai failli me retrouver dehors mais j’avais mon objectif à atteindre et je devais respecter mes principes. À un niveau on m’a même traité de <<lesb**enne>> parce que on ne me voyait jamais avec les hommes et je refusais même les avances que ceux-ci me faisaient, même les sorties je ne faisais pas car j’avais un objectif à atteindre et pour moi tout çà devait me ralentir. Ça fait mal de voir une personne qui ne vous connaît pas dire des trucs qui n’ont pas lieux d’être sur votre vie arrêtez à un moment donné!!!! « a-t-elle conclu. Espérons que cette fois le public comprenne ces propos et la laisse tranquille.

Lire Aussi  Emy Dany Bassong prépare l’ouverture de son deuxième restaurant

Advertisement

Á La Une