Connect with us

People

Mika revient sur ses propos assassins sur l’Eurovision : qu’avait-il dit à l’époque ?

Published

on

Ce samedi 14 mai, les programmes habituels de France 2 cèdent leur place à l’Eurovision et à ses animateurs dont fait partie le chanteur Mika. Une opportunité qui n’aurait pas été envisageable pour l’interprète de « Relax » il y a encore quelques années…

Pour la première fois depuis le début de sa carrière de chanteur en France, Mika s’apprête à animer une émission sur France 2 : le concours de l’Eurovision. Ce samedi 14 mai, l’interprète de Relax aura donc le plaisir de présenter le grand concours européen, qui se tient en Italie cette année, aux côtés des vedettes du paysLaura Pausini et Alessandro Cattelan. Un bonheur selon ses propos dans les colonnes du Parisien : « L’Eurovision est un grand show mais pas seulement. Moi qui ai un passeport américain, qui suis à la fois de partout et de nulle part, j’y ai vu la reconnaissance de la partie de moi que je sens profondément européenne. » Un discours loin d’être l’écho de celui qu’il tenait en 2015.

Lire Aussi  Claire Keim ne voulait pas d'enfants, Bixente Lizarazu a tout changé : "L'enfant était une évidence"

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, Mika n’a pas toujours été tendre avec le concours. Il y a sept ans sur RTL, le chanteur était loin d’en faire l’éloge puisque d’après lui, une grande partie des titres interprétés durant l’émission était « de la merde » : « La plupart des chansons qui sont à l’Eurovision font honte. (…) Je ne sais pas si on a le droit [de faire des bonnes chansons]. Ça ne fait pas partie du jeu, il faut faire des chansons qui sont terribles. » C’est donc avec beaucoup d’étonnement qu’il a reçu la proposition cette année.

Mika a donc tenu à revenir sur ses propos peu reluisants qu’il avait sortis : « Je peux dire que je regrette ce commentaire. Mais je dois aussi dire que le concours a considérablement évolué, qu’il peut vraiment lancer des carrières, a-t-il déclaré. Les chiffres de streaming des titres en compétition sont énormes. Il y a une compétition entre les artistes mais aussi entre les pays. C’est à celui qui montera le show le plus spectaculaire, le plus efficace, le plus contemporain. »

Lire Aussi  "C'était d'une violence" : Lara Fabian insultée en direct par Thierry Ardisson, elle se souvient...

Le chanteur ne croit pas si bien dire. Et côté France, les résultats sont de plus en plus encourageants. En 2018, grâce à son titre J’ai cherché, Amir terminait en 6e position sur 257 participants ! Un exploit rarement atteint depuis la création du concours. Mais Barbara Pravi a fait encore mieux avec Voilà ! l’année dernière. La jeune femme de 29 ans a fini à la seconde place derrière le groupe italien Maneskin. La troisième fois sera-t-elle la bonne ? Réponse ce soir.

Advertisement

Á La Une