Connect with us

Divertissement

Vladimir Poutine : la mort du président russe annoncée

Published

on

Depuis le début de la guerre en Ukraine, l’état de santé de Vladimir Poutine fait l’objet de nombreuses spéculations. Le président russe serait gravement malade, certains le disant atteint d’un cancer, de la maladie de Parkinson ou d’une maladie auto-immune.

Chaque photo, chaque apparition vidéo du dirigeant est décortiquée, chaque signe, une raideur, une démarche mal assurée, interprété comme une preuve supplémentaire de sa santé déclinante.

Selon le magazine Newsweek, le sujet ferait l’objet d’intenses conversations au sein de la Maison Blanche. Le renseignement aurait fourni sa quatrième évaluation complète à la fin du mois de mai, dans lequel il indiquerait que Vladimir Poutine aurait subi en avril un traitement pour un cancer à un stade avancé, ont confié trois responsables du renseignement qui ont eu accès au rapport à Newsweek.

Lire Aussi  ”Les Togolais sont les plus avares…Il n’y a que 3 riches au Togo, ce sont…”; un internaute choque la toile avec ces propos (vidéos)

Les mêmes sources ajoutent que le président russe aurait été la cible d’une tentative d’assassinat au mois de mars, sans toutefois livrer de détails. Ces hauts responsables craignent également que Poutine ne soit de plus en plus paranoïaque quant à son emprise sur le pouvoir, un état qui rendrait selon eux de plus en plus imprévisibles ses réactions et le cours des événements en Ukraine.

Aussi, la mort du président russe a été annoncée par les mêmes sources qui indiquaient qu’il ne resterait qu’un “Bref de temps” au président russe à vivre, soit exactement “Trois ans”. Peu après la parution de l’article, le Conseil de Sécurité Nationale a fait parvenir un démenti ferme à Newsweek, affirmant : «Les informations selon lesquelles de telles évaluations de la communauté du renseignement existent ou qu’elles ont été communiquées au président ne sont pas vraies».

Lire Aussi  Jada Pinkett-Smith embarrassée : elle dit ce qu’elle a pensé de la gifle de Will Smith

«Même s’ils conviennent que les renseignements [selon lesquels Poutine serait en train de mourir] sont fiables, ils ne peuvent pas miser sur une date ni signaler leur soutien à une Russie sans Poutine», commente une des sources de Newsweek, qui conclut : «Poutine est définitivement malade… S’il va bientôt mourir n’est que pure spéculation. Pour autant, nous ne devrions pas être rassurés. (…) Il est toujours dangereux, et le chaos nous attend s’il meurt. Soyez prêts».

Avec Le Figaro

L’article Vladimir Poutine : la mort du président russe annoncée est apparu en premier sur RDJ.

Advertisement

Á La Une