Connect with us

Divertissement

Affaire « Mauvais payeurs de l’État »: La DG de Côte d’Ivoire Tourisme réagit

Published

on

Madame Malékah Mourad-Condé, Directrice générale de Côte d’Ivoire, la structure de promotion des espaces touristiques ivoiriens, n’est pas contente des responsables du magazine Bonne Gouvernance Infos, qui l’accusent de refuser de respecter les clauses d’un partenariat publicitaire signé entre les deux entités. Dans le droit de réponse ci-dessous, Kondé Mourad s’explique.

Malékah Mourad-Condé, Dg de Côte d’Ivoire Tourisme :  » Non! Je ne suis pas l’un des fossoyeurs de la « POLITIQUE DE BONNE GOUVERNANCE » du Président de la République »

Dans votre parution du 25 mai dernier, sous la plume de Mael Espoir, intitulé « Mauvais payeurs de l’Etat : Côte d’ivoire Tourisme au banc des accusés », il écrit : « (…) Seulement voilà, Côte d’ivoire Tourisme aurait usé jusque-là de subterfuges pour ne pas s’acquitter de la facture (…) Est-elle farouchement opposée à la bonne gouvernance prônée par le Président Alassane OUATTARA en démontrant ses qualités de mauvais payeur ? (…) »

Lire Aussi  Real Madrid : Nouveau rebondissement dans le feuilleton Hazard !

Cet article tendancieux porte gravement atteinte à mon honneur et à ma réputation, étant incontestable que ma photographie laisse croire, en filigrane, que je suis l’un des fossoyeurs de la « POLITIQUE DE BONNE GOUVERNANCE » guidant l’action du Président de la République. Il n’en est cependant rien !

En effet, il y a tout simplement qu’après vérification, la demande de paiement du magazine « BONNE GOUVERNANCE INFOS » ne pouvait être satisfaite, aucun bon de commande ne le soutenant, comme l’exige la procédure en vigueur. Il n’est pas superflu de rappeler que COTE D’IVOIRE TOURISME est un établissement public à caractère industriel et commercial dont la gestion comptable s’inscrit dans le Réseau Informatique de Comptabilité Intégré (RICI), sous le regard du contrôleur budgétaire et de l’agent comptable avant paiement par l’ACCT, via un logiciel dénommé CUT.

Lire Aussi  Scandale : KS Bloom pris en otage au Cameroun, son manager arrêté, les faits 

Y accéder nous aurait alors conduit à violer la procédure en vigueur. Aussi, voudrais-je, par les présentes, exercer mon droit de réponse conformément à l’article 64 de la loi N°2017-867 du 27 décembre 2017 portant régime juridique de la presse. Recevez, Cher Monsieur, mes sincères salutations.

Madame Malékah Mourad-Condé

Advertisement

Á La Une