Connect with us

People

Le prince William fête ses 40 ans : « Paresseux, « tire-au-flanc », sa réputation entachée… par son mariage avec Kate !

Published

on

Leur mariage a été suivi par la planète entière, le 29 avril 2011 à l’abbaye de Westminster. Et pourtant, quand ils se sont mis ensemble, le prince William et Kate Middleton ne faisaient pas l’unanimité.

Il aurait voulu devenir vétérinaire ou policier. L’avenir lui tend, en lieu et place, le trône d’Angleterre. Le prince William, qui succèdera un jour au prince Charles – lui-même succédant à la reine Elizabeth II – est né pour devenir le futur dirigeant britannique. Mais chaque chose en son temps. Le 21 juin 2022, l’époux de Kate Middleton profite d’un autre évènement : il fête ses 40 ans et reste un fidèle membre de la famille royale, qui remplit méticuleusement la moindre de ses obligations officielles.

On sait qu’Elizabeth II n’est pas très heureuse à l’idée que son fils le prince Charles récupère son sceptre. « Souvent on dit que la reine n’abdiquera jamais pour deux raisons. La première c’est parce qu’elle a assuré qu’elle resterait reine toute sa vie, que sa vie soit courte ou soit longue. Mais la deuxième raison c’est parce qu’elle n’a pas envie que Charles soit roi, expliquait-on récemment sur BFMTV. Même si elle aime son fils, même si dans sa tête ça va mieux, elle n’a pas la confiance nécessaire pour lui laisser la place qui est la sienne. » Mais le prince William est-il l’héritier idéal pour autant ?

Lire Aussi  Suzanne Lindon suivie par un psy depuis ses 4 ans : "C'était à ma demande !"

Pas forcément, si l’on en croit l’opinion du peuple anglais à propos du duc de Cambridge. S’il jouit aujourd’hui d’une réputation solide, le prince William a longtemps été critiqué pour avoir choisi d’épouser Kate Middleton, une roturière, alors qu’elle fait un sans-faute depuis qu’elle a épousé le fils de Lady Di. Sauf qu’avant d’incarner le couple parfait, les parents de George, 8 ans, Charlotte, 7 ans et Louis, 4 ans, avait préféré s’éloigner de Buckingham pour vivre au vert avec leurs enfants, dans le Norfolk, à Anmer Hall, et étaient jugés « paresseux » et « tire-au-flanc« . Critiquer un membre de la famille royale qui choisit de se détacher de ses fonctions afin de prioriser ses proches… voilà qui n’est pas sans rappeler le prince Harry, son épouse Meghan Markle et leurs enfants, Archie et Lilibet, qui ne se sentent plus en sécurité dès qu’ils posent le pied sur le sol d’Angleterre depuis le Mexgit…

Lire Aussi  Gad Elmaleh : La "petite boulette" de sa mère face au prince Albert de Monaco
Advertisement

Á La Une