Connect with us

People

Samuel Eto’o condamné à plusieurs mois de prison pour fraude fiscale !

Published

on

Reconnu coupable par la justice espagnole de fraude fiscale entre 2006 et 2009, Samuel Eto’o a été condamné à une très lourde peine de prison ce lundi. Heureusement pour lui, l’ancien footballeur ne devrait pas passer de temps en cellule.

Samuel Eto’o est rattrapé par la justice espagnole pour des histoires qui remontent à plus de 10 ans maintenant. Véritable star du football et icône dans son pays d’origine, le Cameroun, l’ancien joueur de 41 ans fait partie des plus grands joueurs africains de l’histoire de son sport, au côté de Didier Drogba ou Mohamed Salah. S’il commence sa carrière au Real Madrid, c’est bien chez le rival barcelonais qu’il connaîtra ses plus belles années. Pendant 5 ans, de 2004 à 2009, l’attaquant va écraser l’Europe avec Lionel Messi, remportant notamment deux Ligue des champions.

Lire Aussi  Fabien Roussel en couple : le candidat à la présidentielle partage une photo avec sa compagne

Si tout allait pour le mieux à cette période sportivement pour ​​Samuel Eto’o, en coulisse, le joueur n’agissait pas vraiment de la meilleure des manières… Accusé par la justice espagnole de fraude fiscale entre 2006 et 2009, l’ancien footballeur aurait oublié de déclarer 3,8 millions d’euros au Trésor public espagnol. Lors de son procès, le Camerounais a plaidé coupable des actes qui lui sont reprochés et la justice espagnole a rendu son verdict hier et il est très lourd puisque le sportif est condamné à 22 mois de prison et à une amende de 1,8 millions d’euros pour fraude fiscale. Son agent de l’époque, José Maria Mesalles a également été condamné dans cette affaire à 1 an de prison.

Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque

Si la sanction peut paraître très lourde, Samuel Eto’o s’en tire plutôt bien puisque le parquet avait requis 4 années de prison contre lui. De plus, pour les peines de moins de 2 ans, les accusés ne sont que rarement incarcérés et le mari de Georgette Eto’o ne devrait pas pas se retrouver derrière les barreaux. Après le jugement, celui qui est devenu président de la Fédération camerounaise de football en janvier dernier a bien voulu s’exprimer. « Je reconnais les faits et je vais payer, mais qu’on sache que j’étais enfant à l’époque et que j’ai toujours fait ce que mon père me demandait de faire », a-t-il déclaré en référence à son ancien agent, qu’il considérait comme père.

Lire Aussi  Marion Jollès fête les 4 ans de sa fille Camille : belle photo en compagnie de Romain Grosjean
Advertisement

Á La Une