Connect with us

People

Hoshi victime d’homophobie : un homme interpellé par la police

Published

on

Hoshi obtient enfin gain de cause. La prestation de la chanteuse sur « Amour censure » aux victoires de la musique en 2020 lui avait valu de nombreuses attaques homophobes, à l’issue desquelles elle avait déposé plainte. Deux ans plus tard, un homme a été interpellé.

C’est la bonne nouvelle du jour pour Hoshi. Deux ans après avoir déposé plainte après avoir été la cible de commentaires homophobes à l’issue de sa prestation aux Victoires de la musique 2020, la chanteuse voit enfin la justice faire son travail. Comme l’a annoncé Le Parisien dans son édition de ce mardi 21 juin, un homme a été interpellé en Bretagne par le Pôle national de lutte contre la haine en ligne du parquet de Paris qui avait ouvert une enquête après la plainte déposée par l’artiste pour menaces de mort.

Lire Aussi  "Ciao !" : Alessandra Sublet fait des adieux express à TF1 dans C'est Canteloup

L’homme a passé 24 heures en garde à vue, durant laquelle il aurait confirmé avoir envoyé des messages de haine à Hoshi en rapport avec son orientation sexuelle. Selon les premiers éléments de l’enquête, l’homme interpellé a été relâché mais pourrait faire l’objet d’éventuelles poursuites. Il est décrit comme « addict aux écrans » selon les éléments obtenus par le quotidien.

Les faits remontent à 2020. À l’époque, Hoshi vient défendre son titre Amour censure sur la scène des Victoires de la musique, prestation à l’issue de laquelle elle avait embrassé une fille. La vague de violences sur les réseaux sociaux ne s’était pas fait attendre, comprenant des messages de haine allant jusqu’à des menaces de mort : « Là, en l’occurrence, c’était du cyber-harcèlement, mais ils ont essayé de trouver mon adresse pour me frapper […] Ça a été super loin. En fait, ça m’a fait mal au coeur pour tous ces jeunes qui ne peuvent pas se défendre aujourd’hui face à ça« , avait-elle indiqué sur le plateau de Clique.

En mai dernier, Hoshi se manifestait sur Twitter, regrettant le manque de considération de la justice envers des faits aussi graves que ceux qu’elle a subis : « Ça fait plus de 2 ans que j’ai porté plainte pour les menaces et les injures à caractère homophobe que je reçois depuis ma chanson Amour Censure. Je fais bonne figure, j’ignore, j’essaye d’être forte mais voilà ce que je reçois encore fréquemment. La justice est lente, très lente« , écrivait-elle en publiant les messages d’horreur qu’elle reçoit encore malgré sa prise de parole et son recours à la justice. Cette dernière a semble-t-il enfin entendu la chanteuse.

Lire Aussi  Cristiano Ronaldo endeuillé par la mort de son bébé : enfin une bonne nouvelle pour le footballeur

Á La Une