Connect with us

People

Isabelle Adjani réagit à la gifle de Will Smith aux Oscars, sa réponse cash

Published

on

Lors d’un entretien accordé au site « Troiscouleurs », Isabelle Adjani a donné son avis sur la gifle donnée par Will Smith à l’humoriste Chris Rock lors de la cérémonie des Oscars le 27 mars dernier. Sa réponse est sans détour.

Isabelle Adjani, bientôt à l’affiche du nouveau film de François Ozon Peter von Kant, est revenue, dans une interview accordée au site Troiscouleurs, sur le geste déplacé de Will Smith lors de la cérémonie des Oscars en mars dernier. Il avait alors giflé l’humoriste Chris Rock après que celui-ci s’est moqué de l’alopécie de sa femme Jada Pinkett Smith.

Au départ, l’actrice de 66 ans, radieuse en mai dernier au Festival de Cannes, a été interrogée sur le départ précipité d’Adèle Haenel lors de la cérémonie des Césars en 2020, à l’annonce d’un prix attribué à Roman Polanski, alors qu’il était accusé de viol. Pour rappel, elle avait accusé quelques mois plus tôt le réalisateur Christophe Ruggia de l’avoir harcelée et d’avoir abusé sexuellement d’elle de ses 12 à ses 15 ans.

Lire Aussi  Jenifer divine en sequins, Chimène Badi en cuir... Les stars mobilisées en masse pour le Sidaction 2022

« Je l’ai pris pour ce que c’était, un moment sans artifice » a réagi Isabelle Adjani, avant d’établir un lien entre cette séquence et celle de l’acteur américain aux Oscars. « Ça ne va pas être politiquement correct de dire ça, mais c’est comme le geste de Will Smith. Je ne le prends pas mal non plus. Ce geste d’Adèle Haenel, je ne l’ai pas vécu comme une exclusion de Polanski, une mise à mort de son être artistique » a expliqué l’actrice, qui avait récemment fait des révélations sur sa vie sentimentale.

« Ce geste me touche »

« Je trouve ça incroyable cette façon de puritaniser absolument toute action un peu en marge, un peu punk. Parce qu’il file une claque à l’autre, on va le rayer de tout ? C’est terminé, on le déclasse définitivement ? Quel cauchemar ! Peut-être qu’il aurait mieux fait de prendre un Xanax avant d’y aller, c’est sûr. Mais bon. C’est tout à coup la vie qui surgit et fout le bordel dans tout ce cérémonial. Moi, ce geste me touche. Je préfère ça à la bonne conduite. Et Adèle, c’est la même chose, c’était comme une électrocution liée à son post-trauma » a t-elle poursuivi.

Lire Aussi  Charles Leclerc : Week-end en amoureux avec la belle Charlotte Siné à Monte-Carlo

Cette scène avait évidemment fait le tour de la planète pendant de longues semaines, à travers des messages publiés sur les réseaux sociaux ou encore des débats sur des plateaux télévisés. Cette claque n’a pas été sans conséquence pour l’acteur de Men in Black, car il a été évincé de l’Académie des Oscars pendant au moins dix ans. Dévasté après cela, il s’est notamment engagé à travailler sur lui-même et ses problèmes de violence.

Advertisement

Á La Une