Connect with us

People

Nicola Sirkis papa : rares photos de ses jeunes enfants, Théa, Alice-Tom et Jules

Published

on

Nicola Sirkis est le père de trois jeunes enfants. Alors qu’il fête ses 62 ans, ce mercredi 22 juin, le leader d’Indochine a toujours pris soin de protéger Théa, Alice-Tom et Jules. Laissant parfois néanmoins fuiter quelques rares photos de ses amours.

Nicola Sirkis fête ses 62 ans, ce mercredi 22 juin. Un bel anniversaire qu’il pourra probablement célébrer aux côtés des siens, ses trois jeunes enfants, Théa, Alice-Tom et Jules. Avec son ancienne compagne Gwenaelle Bouchet, dont le nom de scène est Gwen Blast, guitariste du groupe Madinkà, ils ont donné naissance à leur fille Théa, en 2001. Mariés en 2003, ils ont finalement divorcé en 2009. Une triste séparation qui a laissé des marques à l’artiste. Dans les colonnes de Paris Match, il s’était d’ailleurs épanché sur le sujet. « Je suis toujours amoureux de la mère de ma fille, c’est quelque chose d’indélébile. D’autant que, quand il s’agit de ma famille, je vis avec le sentiment constant qu’ils me manquent, même quand ils sont là. (…) Tout passe tellement vite. Combien de fois je regrette de ne pas être resté avec ma fille« , avait-il fait savoir.

Lire Aussi  Éric Abidal infidèle, supplie sa femme Hayet de le pardonner : "Je mérite cette humiliation"

Néanmoins, en 2008, il a réussi à retrouver l’amour dans les bras d’une autre, qui lui a donné un fils : Alice-Tom. Puis Jules, en 2016, fruit de ses amours avec une ancienne graphiste du groupe Indochine. Pour le confinement, celui qui a perdu son frère jumeau Stéphane, mort tragiquement des suites d’une hépatite C, s’est divisé en deux. Après avoir partagé cette drôle d’expérience avec son aînée Théa – qui était partie faire ses études ailleurs –, il a retrouvé ses deux garçons. « J’étais avec ma fille et puis quand j’ai eu mes deux garçons, c’était plutôt un oeil sur la guitare, un oeil sur la bagarre. Parce qu‘il faut gérer quand on en a trois tout seul« , a-t-il déclaré à Yann Barthès, en 2020 sur le plateau de Quotidien. Nicola Sirkis ne se cache pas être un véritable papa poule. « Mon quotidien ressemble à celui d’un père qui va chercher ses enfants à l’école« , a-t-il ainsi affirmé au Parisien. Il est également très proche de Lou, la fille de son frère décédé.

Lire Aussi  Familles nombreuses : Un enfant "mis en danger", hospitalisation et opération avec des complications

Quelques confidences sur Théa Sirkis, son aînée

La fille aînée de Nicola Sirkis a bénéficié d’une enfance presque normale, malgré la notoriété de son illustre père. »Vous savez, à l’école, elle est tellement discrète que personne ne sait que c’est ma fille (…). Elle ne bénéficie d’aucun privilège. Je refuse de l’élever dans le luxe et l’opulence. Elle n’est pas entourée d’une armée de nounous« , avait fait savoir l’auteur-compositeur-interprète dans les colonnes de ELLE, en 2013. Il se décrivait alors comme un « papa strict mais pas irresponsable« . L’interprète de L’Aventurier a déjà mis en garde ses enfants sur le fait qu’ils puissent être harcelés en raison de son nom. « Je l’ai quand même prévenue qu’elle pouvait trouver des choses horribles sur son père sur internet. Mais ma fille n’est absolument pas fan de moi. Je lui dis : ‘Je suis un père cool, tu as vu le métier que je fais.’ Elle me répond : ‘Pfff… je m’en fous.‘ », s’est-il amusé.Jusqu’ici, Théa, Alice-Tom et Jules Sirkis sont plutôt discrets et protégés de leur papa de toute exposition médiatique mais toutefois l’artiste se laisse aller à partager de temps en temps des photos d’eux. De rares photos que l’on vous propose de retrouver ci-dessus.

Lire Aussi  Rachida Dati enceinte à 42 ans : retour sur sa grossesse à risques...

Á La Une