Connect with us

People

Obsèques de Jean-Louis Trintignant : Marc Lavoine et Claude Lelouch unis dans la douleur avec les femmes de sa vie

Published

on

Décédé le 17 juin 2022, Jean-Louis Trintignant a laissé un grand vide derrière lui. Ce mercredi 22 juin, ses proches et sa famille se sont retrouvés dans la plus stricte intimité à Nîmes pour ses obsèques. L’occasion de lui faire leurs derniers adieux.

Le 17 juin 2022, Jean-Louis Trintignant nous a quittés paisiblement, « de vieillesse« , comme précisé par son entourage à l’AFP. Il a mené une vie aussi extraordinaire que douloureuse, émaillée de deuils, avec la perte tragique de sa fille chérie, Marie. Les obsèques de l’homme, mort à l’âge de 91 ans, ont eu lieu ce mercredi 22 juin 2022, à Nîmes, ce matin au cimetière Pont de Justice, comme rapporté par nos confrères du Midi Libre. Dans l’intimité, de grands noms du cinéma qui ont eu la chance de le côtoyer sont venus lui faire leurs derniers adieux.

Lire Aussi  Jubilé d'Elizabeth II : Des manifestants déboulent en pleine parade, arrestations musclées !

On a ainsi pu voir sa famille, avec en avant son épouse Marianne Hoepfner, ainsi que son ex-femme Nadine Trintignant. Mais aussi ses plus fidèles alliés, le réalisateur Claude Lelouch, les acteurs Charles Berling et Marc Lavoine, le journaliste Claude Sérillon. Tous ont pu accompagner l’acteur pour ce dernier voyage, au rythme de l’orchestre qui a pris place ce matin au pied d’un grand cyprès. Claude Lelouch avait retrouvé Jean-Louis Trintignant lors de sa dernière apparition à l’écran, en 2019 avec Les plus belles années d’une vie. On peut lire une vive émotion sur le visage des personnalités venues rendre hommage à l’acteur, lors de ses obsèques.

Claude Lelouch, Marc Lavoine et Charles Berling

L’annonce de sa mort a marqué le cinéma français. C’est sa famille qui a rapporté la triste nouvelle à l’AFP, rapidement confirmée par son épouse Marianne Hoepfner Trintignant, via un communiqué transmis par son agent. Elle a fait savoir qu’il est « mort paisiblement, de vieillesse, ce matin, chez lui, dans le Gard, entouré de ses proches« . Et ses obsèques ont eu lieu aujourd’hui, comme conformément à son souhait, dans la plus stricte intimité. Né dans le Vaucluse en 1930, Jean-Louis Trintignant a déménagé à Aix-en-Provence pour suivre des études de droit, avant de monter à Paris pour devenir acteur. Il a été l’élève de Charles Dullin et de Tania Balachova, avant d’entamer sa carrière en 1951, et d’exploser en 1956 avecBrigitte Bardot dans Et Dieu créa la femme, le chef d’oeuvre de Roger Vadim.

Lire Aussi  Frédéric Beigbeder fou amoureux de Lara Micheli : "Si elle me quittait, je serais effondré"

Dans la vie, il est le père de trois enfants, Marie, née en 1962 et tombée sous les coups de son compagnon Bertrand Cantat en 2003, Pauline, née en 1969 et victime de la mort subite du nourrisson neuf mois plus tard et Vincent, né en 1973, tous les trois fruits de ses amours avec Nadine Trintignant.

Advertisement

Á La Une