Connect with us

Divertissement

Sport : LeBron James, sportif le mieux payé de l’année

Published

on

Malgré une saison sportive complexe avec ses Los Angeles Lakers, LeBron James a prouvé qu’il continuait d’être un redoutable businessman, que cela soit lié à ses activités sportives directes, ou non. Le prestigieux magazine spécialisé Forbes a classé le natif d’Akron comme le sportif ayant le plus glané de revenus du 1er mai 2021 au 1er mai 2022.

Devenu de manière anecdotique le premier athlète encore en activité à être milliardaire, avant d’être rejoint et même dépassé par Tiger Woods, James est au sommet de son art, financier et sportif. Alors que cette dernière carrière vit à coup sûr ses dernières années, nul doute que celle préparée pour l’après, sera à la hauteur du personnage.

Les chiffres le concernant sont détonants mais reflètent avant tout une capacité de négociateur et d’investisseur hors-pair. À l’image de la puissance dégagée par l’Américain sur le terrain également.

Numéro 1 sur tous les fronts

Plus de 100 millions de dollars de revenus 

En 2021, ils furent trois à franchir ce palier, LeBron James fait logiquement partie de ceux-là, bien qu’il ne l’ait jamais connu dans le passé. Il est cependant le sportif le mieux payé de l’année, avec 121,2 millions de dollars précisément. Ses revenus extra-sportifs dépassent eux, les 70 millions de dollars.

Lire Aussi  Polémique : filmé en train d’empoisonner la boisson de son ami, un jeune homme molesté (vidéo)

Seuls quelques sportifs dépassent cette barre impressionnante liée à leurs contrats publicitaires et de marques respectifs. On compte Roger Federer, Conor McGregor et Tiger Woods. L’ironie du sort est que ces trois sportifs professionnels, ont pour leur part, très peu été observés sur les courts ou terrains cette saison, voire pas pour McGregor, officiellement retraité !

Si son contrat avec les Los Angeles Lakers entre bien entendu en compte (41 millions environ), c’est bel et bien sa force d’image qui fait de lui le sportif le mieux payé, une fois de plus cette saison. Il est à l’image parfaite d’une reconversion déjà bien pensée et une image de marque affiliée. Ces choses prouvent sa grande force dans la négociation.

Businessman accompli 

Il n’est pas vraiment étonnant de se dire que LeBron James aime le monde du poker et qu’il est d’ailleurs un joueur émérite, notamment lors des parties effectuées avec ses amis Kevin Love et Carmelo Anthony, eux aussi toujours présents en NBA.

Lire Aussi  « Si le milliard d’Africains venait en France, nous n’aurions plus de place », Éric Zemmour

Il maîtrise à la perfection l’art du bluff, de la mise et a surtout pris l’habitude de ramasser le jackpot si l’on s’en tient aux termes et au vocabulaire de cette activité si précise. Bien entendu, son contrat avec Nike est l’un des plus gros jamais mis en place par la marque à la virgule.

On peut ajouter à cette liste les contrats connus avec Sprite, Glacéau ou encore l’une des entreprises les plus puissantes de la terre, à savoir Microsoft.

Passionné de sport avant tout, « The King » a également investi, via sa société prévue à cet effet, dans le Fenway Sports Group, faisant de lui l’un des actionnaires de Liverpool au football, des Red Sox de Boston en MLB et dernièrement, des Penguins en NHL.

James possède des parts dans la franchise mythique de baseball

Pour l’anecdote et bon appréciateur qu’il est, James est également ambassadeur de la marque de luxe de montres suisses, Audemars Piguet.

Lire Aussi  Christina Milian : la compagne de Matt Pokora charme la toile avec ce magnifique cliché

Dans un futur proche, il est dit avec insistance qu’à l’instar de Michael Jordan avec lequel il est si souvent comparé, LeBron James souhaiterait acquérir une franchise de NBA à l’issue de sa carrière. Probablement pour l’implanter à Las Vegas, le nouvel eldorado du sport américain qui a récemment accueilli une franchise NHL, puis NFL.

Une année plus difficile sur le terrain 

Champions en 2020 dans la bulle à Orlando, les Los Angeles Lakers n’ont pas connu la même joie l’année suivante et encore moins lors de cet exercice, où ils ne sont même pas parvenus à se qualifier pour les playoffs, objectif minimum pour une franchise de cette renommée. 

Blessé durant plusieurs parties de la saison, LeBron ne sera pas parvenu à renverser cette tendance, malgré des statistiques individuelles encore impressionnantes, à 37 ans (30,3 points, 8,2 rebonds, 6,2 passes décisives).

L’article Sport : LeBron James, sportif le mieux payé de l’année est apparu en premier sur RDJ.

Advertisement

Á La Une