Connect with us

Divertissement

Un rappeur togolais accusé de diffamation : la plaignante réclame 30 millions de FCFA de dédommagement (vidéo)

Published

on

Un rappeur togolais (très adulé) est cité dans une affaire de diffamation. La plaignante a fait une sortie pour narrer les faits, et a annoncé qu’une procédure judiciaire sera lancée afin qu’elle soit dédommagée.

Dans une vidéo publiée sur TikTok, la plaignante, mademoiselle Tina, a affirmé qu’elle fait face à une série de diffamations orchestrée par groupe d’individus mal intentionnés. Elle a mentionné le rappeur Ghettovi comme faisant partie de ce groupe.

Selon mademoiselle Tina, qui est une revendeuse de produits cosmétiques, Ghettovi et sa bande ont mis en place un système de dénigrement à l’endroit de certains entrepreneurs. Dans le but de nuire à leurs affaires, ils publient des vidéos dans lesquels ils dénigrent les produits commercialisés par ces entrepreneurs. Ensuite, ils entrent en contact avec ces derniers pour leur proposer de mettre fin à cette campagne, en contrepartie d’une forte somme. Des propos confirmés par l’influenceur Raoul le Blanc.

Lire Aussi  Nabilla revient pour la première fois depuis longtemps sur son coup de poignard à Thomas et sa mise en examen : la star fond en larmes

Dans sa vidéo, mademoiselle Tina a affirmé avoir été menacée pour avoir refusé de collaborer. Elle a donc décidé de les traduire en justice pour que l’affaire soit tranchée.

”Depuis que vous avez commencé à dénigrer mes produits, mes ventes ont régressé… Vous vous êtes pris à la mauvaise personne. Vous allez voir. Vous allez me dédommager avec 30 millions. Au cas contraire, vous irez en prison. Je vous le jure”, a-t-elle déclaré.


L’article Un rappeur togolais accusé de diffamation : la plaignante réclame 30 millions de FCFA de dédommagement (vidéo) est apparu en premier sur RDJ.

Advertisement

Á La Une