Connect with us

People

Yves Coppens est mort

Published

on

Le « père » de Lucy n’est plus : le paléontologue Yves Coppens est mort ce mercredi à 87 a annoncé l’AFP. Homme de sciences, il avait écrit plusieurs livres et plus de 1000 articles sur sa passion et ses découvertes, dont faisaient notamment partie l’un des squelettes les plus anciens du monde. Protecteur de la grotte de Lascaux, il aura accompli un travail immense jusqu’aux dernières années de sa vie.

Triste nouvelle dans le monde de l’histoire : Yves Coppens, qui avait notamment découvert le squelette de l’australopithèque Lucy, est décédé ce mercredi à 87 ans selon l’AFP. Passionné de préhistoire depuis son enfance, ce fils d’un physicien nucléaire né en 1934 se passionne tout jeune pour les fouilles. « Dès l’âge de sept ou huit ans, j’ai eu envie de devenir archéologue« , racontait-il déjà à l’AFP fin 2016. « Toutes mes vacances étaient occupées par les fouilles« .

Lire Aussi  Stromae avec son fils à la mer : sable chaud, baignades et bronzette... photos du duo trop craquant

En 1956, il entre au CNRS à 22 ans seulement, et obtient quelques années plus tard son doctorat de paléontologie : sa carrière est lancée ! Homme de terrain, Yves Coppens part en expédition en Afrique à partir de 1960 et commence par l’Algérie et le Tchad. Mais c’est dans la dans la dépression de l’Afar, en Ethiopie, qu’il fera sa plus grande découverte en 1974 : avec son ami géologue Maurice Taieb, dans le cadre d’une expédition internationale, il met au jour 52 fragments d’ossements.

C’est à l’époque le fossile d’hominidé le plus complet jamais trouvé que les chercheurs ont surnommé Lucy, en référence à la chanson des Beatles Lucy in the Sky with Diamonds qu’ils écoutaient en étiquetant les os. Il s’agit d’un Australopithecus afarensis, âgé de 3,2 millions d’années qu’Yves Coppens présentait comme une très lointaine cousine de l’homme, et non pas comme son ancêtre malgré ce que l’on a pu entendre.

Lire Aussi  Delphine Jubillar infidèle : Cédric accuse, "elle a plusieurs amants"

Archéologue auteur de fouilles dans plus d’une dizaine de pays, il est cosignataire de six hominidés dans le monde. Parallèlement Yves Coppens est nommé sous-directeur du Musée de l’Homme en 1969 puis directeur de ce musée en 1980. Il est ensuite élu titulaire de la Chaire de paléoanthropologie du Collège de France en 1983 qu’il occupera jusqu’en 2005. Un poste qui lui a valu beaucoup d’attentions de la part de la sphère politique.

En 2002, il est mandaté par Jacques Chirac pour écrire la charte de l’environnement comprise ensuite dans la constitution française. En 2010, c’est Nicolas Sarkozy cette fois qui fera appel à ses services : la grotte de Lascaux se détériorant, il en a amélioré les conditions et n’a quitté son poste qu’en 2017, sûr que la situation allait dans le bon sens.

Lire Aussi  Gérémy Credeville (Danse avec les stars) incroyablement aminci : gros changement dans sa garde-robe

Auteur de mémoires il y a peu, il confiait qu’en dehors de Lucy, sa véritable fierté était d’avoir « incontestablement relié l’émergence de l’Homme au changement climatique« , en 1975. « La forêt a cédé la place à la savane, l’Homme a cessé de grimper aux arbres et s’est redressé, son cerveau s’est développé pour résister aux carnivores » écrivait-il dans son ouvrage dans lequel il n’évoquait pas une seule fois sa vie privée, toujours restée très secrète.

Advertisement

Á La Une